VIDEO. Une des accusatrices de James Franco nuance ses propos

NUANCE Si la conduite de l’acteur est critiquable, cela ne fait pas de lui un Harvey Weinstein…

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur James Franco aux CFDA Awards 2017.
L'acteur James Franco aux CFDA Awards 2017. — WENN

Sarah Tither-Kaalan, 26 ans, était mardi sur le plateau de Good Morning America pour s’exprimer sur ses accusations envers James Franco. Comme le rappelle USA Today, cette dernière accusait l’acteur d’avoir abusé de sa position, notamment en la poussant à interpréter des « scènes de sexes » injustifiées dans le cadre de cours d’art dramatique.

La jeune femme était étudiante dans l’école de cinéma Studio 4 fondée par James Franco. Pour autant, « James n’est absolument pas un Harvey Weinstein, ce n’est pas un monstre sans sentiments qui n’a pas le sens de la réalité, » a-t-elle déclaré.

>> A lire aussi : Accusé de harcèlement sexuel, James Franco snobé par les Oscars

Juste à temps

Simplement, James Franco a « créé un environnement où l’on exploite des femmes non célèbres sur des plateaux, » a continué Sarah Tither-Kaalan. « C’est une pyramide, et au sommet il y a le viol et les violence sexuelles. A la base se trouvent les autres abus de pouvoir qui se répètent encore et encore, construits sur une culture qui autorise les exemples les plus odieux de violence sexuelle, de misogynie et de discrimination. »

long hair don't carreeee

A post shared by James Franco (@officialjamesfranco) on

De conclure que « si nous autorisons l’un de ces actes, nous les autorisons tous ».