Keira Knightley est attristée par le cinéma contemporain et ses personnages féminins "pratiquement toujours violés"

HARCELEMENT L’actrice Keira Knightley s’est exprimée sur l’affaire Weinstein dans une interview pour « Variety »…

Emma Ferrand

— 

Keira Knightley arrives at the Oscars on Sunday, Feb. 22, 2015, at the Dolby Theatre in Los Angeles. (Photo by Chris Pizzello/Invision/AP)/CACB217/479286889993/022215110448/1502230233
Keira Knightley arrives at the Oscars on Sunday, Feb. 22, 2015, at the Dolby Theatre in Los Angeles. (Photo by Chris Pizzello/Invision/AP)/CACB217/479286889993/022215110448/1502230233 — Chris Pizzello/AP/SIPA

Silencieuse depuis le début de l’affaire Weinstein, Keira Knightley s’est finalement exprimée. Dans un entretien accordé au magazine américain Variety, l’actrice fait la promotion du biopic sur Colette, dont elle incarne le rôle de l’écrivaine, mais pas seulement.

La jeune femme est notamment revenue sur le mouvement #MeToo, qui lui a permis « d’ouvrir les yeux » sur les violences faites aux femmes.

Keira Knightley a conscience que ce fléau ne concerne pas que les actrices, et sait que les femmes du monde entier peuvent être victimes. « Tous les métiers sont touchés. J’avais conscience de la culture qui réduit les femmes au silence et qui les tyrannise et je sais que les hommes à Hollywood étaient autorisés à se comporter comme ils voulaient avec les femmes. C’était évident. Ce qui est fascinant avec le mouvement #MeToo c’est que j’étais assise avec des amies qui ne font pas partie de l’industrie du cinéma, et toutes avaient déjà été agressées à un moment donné de leur vie. Nous n’avions jamais eu cette conversation avant », explique-t-elle.

C’est d’ailleurs pour cette raison que Keira Knightley accepte peu de rôles du cinéma contemporain. Selon elle, les personnages féminins y sont « pratiquement toujours violés ».

Une actrice qui sait de quoi elle parle

Keira Knightley, qui a déjà travaillé avec Harvey Weinstein, a indiqué n’avoir jamais été abusée ou harcelée par le producteur. Leurs échanges sont toujours « restés professionnels », et elle n’a jamais su qu’il avait abusé de plusieurs femmes. Elle admet cependant qu’elle était au courant de son habitude à « appeler les gens au milieu de la nuit pour leur hurler dessus ». Mais elle n’a jamais été victime non plus de ce genre de comportement.

L'actrice anglaise a déjà été victime d'agressions sexuelles, mais jamais dans le cadre de sa vie professionnelle : « Je peux compter quatre fois où j’ai été agressée. (…) Je ne parle pas de viol mais des personnes qui ont été tripotées dans les pubs, dont la poitrine a été caressée par quelqu’un qu’elles ne connaissaient pas ou qui se sont fait mettre la main sous la jupe ». Elle a d’ailleurs salué les « femmes courageuses » qui ont dénoncé leurs agresseurs.

>> A lire aussi : Keira Knightley révèle ce que les gens lui disent dans la rue (et ça n’est pas très sympa)