VIDEO. Woody Allen nie avoir abusé de sa fille adoptive Dylan Farrow

AGRESSION Le réalisateur dément les accusations faites sur la chaîne CBS par Dylan Farrow, sa fille adoptive...

Emma Ferrand

— 

Woody Allen à la conférence de presse du film «L'Homme irrationnel» à Cannes le 15 mai 2015.
Woody Allen à la conférence de presse du film «L'Homme irrationnel» à Cannes le 15 mai 2015. — Thibault Camus/AP/SIPA

Une fois encore, Woody Allen dément ce que sa fille adoptive lui reproche. Dans une interview accordée à la chaîne américaine CBS, Dylan Farrow a de nouveau accusé son père de l’avoir agressée sexuellement lorsqu’elle était âgée de 7 ans.

Dans un communiqué envoyé par son agente en même temps que la diffusion de l’interview à la télévision, le réalisateur âgé de 82 ans a, à son tour, accusé la famille Farrow de « profiter cyniquement » du mouvement anti-harcèlement (né après l'affaire Weinstein), dans le but de relancer des « allégations discréditées ».

>> A lire aussi : Violences sexuelles: Woody Allen, le nouveau paria d'Hollywood?

Des accusations qui remontent à 26 ans

La première fois que sa fille adoptive l’avait accusé, c’était en 1992. Deux agences spécialisées dans la protection de l’enfance, au Connecticut et à New York, avaient alors lancé des investigations pendant plusieurs mois. Il avait été « conclu, de façon indépendante, qu’il n’y avait jamais eu d’abus. Elles (les enquêtes) ont considéré au contraire qu’il était probable qu’une enfant vulnérable avait été entraînée à raconter cette histoire par une mère en colère durant une acrimonieuse séparation », a indiqué Woody Allen.

Il a également expliqué que le frère aîné de Dylan Farrow, Moses, avait été témoin de la manipulation de leur mère, Mia, pour convaincre Dylan que Woody Allen était un « dangereux prédateur sexuel ». Le réalisateur se désole de voir que sa fille, âgée de 32 ans, semble avoir cru sa mère.