VIDEO. Chrissy Teigen soutient la gymnaste américaine victime d’agression sexuelle

SOUTIEN Elle a proposé à McKayla Maroney de payer l’amende qu’elle risque de recevoir si elle parle…

20 Minutes avec agences

— 

La top Chrissy Teigen aux 71e Tony Awards à New York
La top Chrissy Teigen aux 71e Tony Awards à New York — WENN

Chrissy Teigen est solidaire des femmes victimes de harcèlement, agression sexuelle et viol et ne fait pas que le dire. Elle a proposé à la gymnaste olympique américaine McKayla Maroney 100.000 dollars, somme qui correspond à l’amende qu’elle risque si elle parle de l’agression sexuelle de l’ancien médecin sportif de l’équipe nationale de gymnastique américaine, Larry Nasser.

>> A lire aussi : Son vol Los Angeles-Tokyo fait demi-tour, Chrissy Teigen live tweete la scène

Larry Nassar est accusé de multiples abus sexuels sur des gymnastes pendant près de 20 ans. Ancien médecin de l’équipe américaine de 1996 à 2015, en poste pendant quatre jeux Olympiques, il a été inculpé en février de 22 chefs d’inculpation pour agressions sexuelles, y compris sur des filles âgées de moins de 13 ans. Celui qui a plaidé coupable est actuellement en détention et son procès est en cours.

Seulement, McKayla Maroney ne peut pas y témoigner. La jeune femme, qui a dénoncé dans un premier temps les agissements du médecin auprès de sa fédération, a par la suite passé un accord financier avec l’équipe nationale de gymnastique. En 2016, on lui offrait ainsi 1,25 million de dollars pour qu’elle garde le silence.

La défense

McKayla Maroney est aujourd’hui en colère, comme le rappelle Billboard, de ne pouvoir raconter son histoire à la barre. Voici pourquoi Chrissy Teigen a décidé de prendre les choses en main.

« Ce principe en entier (de contrat de confidentialité) devrait être combattu – un contrat de confidentialité pour ne rien dire à propos de ce monstre en série accusé par plus de 140 personnes, je serais particulièrement honorée de payer cette amende pour toi, McKayla. », a expliqué Chrissy Teugen sur Twitter.

Voyant la polémique enfler, l’équipe nationale de gymnastique américaine a fait savoir qu’elle ne demanderait pas l’amende prévue à McKayla Maroney si elle veut témoigner contre Larry Nasser.