VIDEO. Lyon: Une semaine après l'agression de son compagnon, Marine Lorphelin rassure ses fans

FAITS DIVERS Au soir du 1er janvier, le compagnon de Marine Lorphelin avait été blessé au couteau à Lyon alors qu'il sortait du métro avec la jeune femme ...

Elisa Frisullo
— 
Marine Lorphelin
Marine Lorphelin — LaurentVu/SIPA
  • La Miss France 2013 s’est exprimée ce mardi sur les réseaux sociaux.
  • Elle avait été agressée à Lyon le 1er janvier au soir à la sortie du métro avec son fiancé. Son compagnon avait été blessé.

Le 1er janvier au soir, Marine Lorphelin ​était agressée avec son compagnon à la sortie du métro à Lyon. Une semaine après cette soirée tragique, au cours de laquelle son fiancé a été blessé à l’arme blanche, Miss France 2013, est sortie de son silence ce mardi sur les réseaux sociaux.

Sur son compte Instagram, la jeune femme, étudiante en médecine et domiciliée à Lyon, a publié une photo sur laquelle elle pose avec son compagnon, blessé au bras droit. « Christophe et moi-même souhaitions vous remercier pour tous vos messages de soutien qui nous ont beaucoup touchés. L’information de l’agression s’est diffusée rapidement et ce malgré nous. Aujourd’hui, nous nous manifestons pour tout d’abord vous rassurer. Malgré la gravité des faits, mon compagnon se rétablit », confie Marine Lorphelin.

>> A lire aussi : L’agresseur du fiancé de Marine Lorphelin a été interné

« J’ai eu (très) peur »

Dans son message, l’ex miss évoque également les faits. « L’agresseur est aujourd’hui en détention et ce grâce à l’intervention rapide des équipes de police de Lyon. J’ai eu (très) peur mais ils ont su nous rassurer. L’affaire est entre les mains de la justice et nous espérons que justice sera faite », ajoute la jeune femme, qui remercie également les équipes médicales de l’hôpital Edouard Herriot et toutes les personnes ayant apporté leur soutien.

Trois jours après la violente agression, survenue à la sortie d’une station de métro proche du cours Albert-Thomas, dans le 3e arrondissement, l’agresseur présumé de l’ancienne miss et de son compagnon avait été interpellé, grâce à l’exploitation des réseaux sociaux. Il avait été arrêté à Saint-Paul de Varces, en Isère, où il est domicilié, a indiqué lundi la police lyonnaise.

 

L’homme, âgé de 28 ans, qui avait tenté de poignarder et d’égorger le compagnon de Marine Lorphelin selon les forces de l’ordre, a été interné d'office à Lyon, en raison de troubles psychiques. L’agresseur présumé a reconnu avoir été en possession du couteau mais a nié avoir frappé volontairement la victime, avait précisé la police.

Selon Le Progrès, Marine Lorphelin connaissait son agresseur qui la poursuivait depuis plus de deux ans.