Protection des animaux: «Et la France?», Brigitte Bardot pousse un coup de gueule contre Emmanuel Macron

PAS CONTENTE Brigitte Bardot s'est adressée directement à Emmanuel Macron et au gouvernement pour leur demander de prendre sérieusement en compte la cause animale...

C.B.

— 

Brigitte Bardot à l'Elysée, le 27 septembre 2007.
Brigitte Bardot à l'Elysée, le 27 septembre 2007. — ERIC FEFERBERG / AFP

« J’en ai marre ! » C’est le cri du cœur poussé par Brigitte Bardot. Elle estime en effet, dans une interview à l’AFP, que «  la cause animale est la cinquième roue du carrosse présidentiel ». Elle a donc décidé d’alerter les Français dans une lettre ouverte publiée par Le Parisien.

La lettre ouverte de Brigitte Bardot au gouvernement français publiée dans «Le Parisien» du 27 décembre 2017.
La lettre ouverte de Brigitte Bardot au gouvernement français publiée dans «Le Parisien» du 27 décembre 2017. - DR

« Je ne peux compter que sur l’opinion publique. Dans ma lettre ouverte, je mets en lumière tout ce que font les pays d’Europe pour les animaux, prévenait Brigitte Bardot. Tous font quelque chose, sauf la France qui est mon pays. Je suis connue dans le monde entier pour être la protectrice des animaux. C’est scandaleux que mon pays ne fasse rien. »

Une lettre courte et efficace

Dans sa lettre, l’ancienne actrice de 83 ans liste les décisions prises par les pays européens en ce qui concerne la protection des animaux. Elle cite les pays qui ont « aboli la chasse à courre », qui « interdisent l’abattage des animaux sans étourdissement lors d’un abattage rituel », qui « interdisent le gavage des oies et canards pour la production de foie gras », « interdisent l’exploitation d’animaux sauvages dans les cirques » et « interdisent l’élevage d’animaux pour leur fourrure ». Cette lettre est ponctuée d’un tranchant : « Et la France ? » On laisse le soin au président de la République​ de lui répondre.