VIDEO. Minnie Driver tacle Matt Damon

HARCELEMENT La comédienne avait commencé par défendre son ex dans le procès qui lui est fait dans l’affaire Weinstein…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Minnie Driver
L'actrice Minnie Driver — WENN
  • Matt Damon a maladroitement pris la défense des femmes dans l’affaire Weinstein.
  • Son ex, Minnie Driver, l’a défendu contre ses détracteurs.
  • Aujourd’hui, la comédienne considère qu’il n’en vaut plus forcément la peine.

Minnie Driver ne soutient plus Matt Damon. Le comédien est pris dans une polémique tenace depuis l’émergence de l’affaire Weinstein. Alors que certains l’accusent d’avoir couvert les méfaits du producteur pour assurer sa carrière, il a souvent pris la parole pour condamner maladroitement le harcèlement dans l’industrie. Et alors que son ex, la comédienne Minnie Driver, l’avait tout d’abord défendu, aujourd’hui, elle a décidé de prendre un peu de recul.

Interviewée par le Guardian, elle a fait comprendre à Matt Damon qu’il ne comprendrait jamais rien. « J’ai compris qu’avec la plupart des hommes, même ceux qui sont bien, ceux que j’aime, il y a un mur. Ils ne peuvent pas comprendre l’abus au quotidien », a-t-elle confié.

>> A lire aussi : Pourquoi les actrices seront toutes en noir et blanc aux Golden Globes

La nuance qui tue

Alors que depuis deux mois, Matt Damon fait tout ce qu’il peut pour soutenir le mouvement qui s’est créé après les premières accusations touchant Harvey Weinstein, il est pointé du doigt pour son manque de clarté. Ce week-end, il précisait qu’il existait un « spectre de comportements » notable et qu’il ne fallait pas tout mélanger. Il prenait pour exemple Louis CK en précisant que ses excuses semblaient sincères et qu’on pouvait lui pardonner ses gestes – l’humoriste s’est masturbé devant plusieurs consœurs et collègues sans leur consentement.

La remarque a fait bondir Minnie Driver. « Je ne comprends pas pourquoi Matt défend Louis CK… J’ai l’impression que puisqu’il n’a violé personne – de ce qu’on sait – ce qu’il a fait est plus excusable… », a-t-elle ajouté, clairement désengagée vis-à-vis de son ex.