Emma de Caunes souhaite à Harvey Weinstein de «pourrir en prison»

HARCÈLEMENT L'actrice française a été l'une des première à dénoncer les agissements du producetur américain...

B.C.

— 

Emma De Caunes a révélé être l'une des victimes d'Harvey Weinstein
Emma De Caunes a révélé être l'une des victimes d'Harvey Weinstein — VILA -VSD/SIPA

Dès les premières heures de ce qui allait devenir «  l’affaire Harvey Weinstein », Emma de Caunes avait apporté son témoignage, poignant, comme tant d’autres, des faits de harcèlement et d’agression sexuelle qu’elle avait subi par Harvey Weinstein.

L’actrice française était, depuis, assez silencieuse sur le sujet. Mais au lendemain d’un nouveau témoignage, celui de Salma Hayek, également victime du producteur déchu, Emma de Caunes a réagi sur Instagram, avec un humour corrosif. Sous un photomontage des fameuses lettres blanches de Hollywood, transformées en « Hornywood » (Horny signifie « excité, chaud »), elle écrit en légende, en anglais dans le texte : « Et maintenant Mesdames et Messieurs, M. Harvey Wein­stein, roi d’Hor­ny­wood, vous souhaite un joyeux noël depuis l’Ari­zona. »

Appel à la justice

Emma de Caunes fait ici allusion au lieu où Harvey Weinstein a suivi une très courte cure pour soigner une soi-disant « addiction au sexe » à la clinique Meadows. L’actrice a agrémenté son message de deux mot-dièses : #whatthefuckaretheywaitingfor #rotinjail, où elle se demande donc « qu’est-ce qu’ils attendent » (pour condamner Harvey Weinstein, sans doute) et « pourri en prison ».