Lena Dunham affirme avoir alerté Hillary Clinton à propos des agissements de Harvey Weinstein

REVELATION Le clan Clinton dément…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Lena Dunham à la soirée Power Of Women du magazine Variety à New York
L'actrice Lena Dunham à la soirée Power Of Women du magazine Variety à New York — WENN

À en croire le HuffingtonPost, l’actrice et réalisatrice américaine Lena Dunham a fait tout ce qu’elle pouvait pour alerter Hillary Clinton quant aux rumeurs qui entouraient le comportement de Harvey Weinstein plusieurs mois avant que l’affaire n’éclate.

Elle serait parvenue à rencontrer deux membres de l’équipe de la campagne présidentielle de la candidate démocrate pour les entretenir de ce qu’elle avait entendu. Elle se souvient avoir dit à Kristina Schake, la directrice de la communication de la campagne, au mois de mars dernier : « Harvey est un violeur et ça va se savoir au bout d’un moment. »

>> A lire aussi : Lena Dunham accusée de «racisme hipster» par une auteure de «Lenny Letter»

Des dons quelque peu gênants…

Elle se souvient également avoir pointé un problème de taille destiné à faire réfléchir les membres de la campagne d’Hillary Clinton : le magnat d’Hollywood était un très gros donateur pour le parti démocrate. Pourtant, il était clair que ses agissements passaient pour un « secret de polichinelle » dans le milieu hollywoodien.

Mais en plus de donner au parti, Harvey Weinstein aurait injecté 100 000 à 250 000 dollars dans la Clinton Foundation jusqu’à juin 2017. Malgré ses efforts, les mises en garde de Lena Dunham sont restées sans effets.

Interrogée sur la question, Hillary Clinton a affirmé n’avoir rien su. Quant aux dons destinés à sa campagne, ils devraient être reversés à une association caritative.