Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
HOMMAGENicolas Sarkozy s'est recueilli devant la dépouille de Johnny Hallyday

Mort de Johnny Hallyday: «Un pan entier de nos vies disparaît», raconte Nicolas Sarkozy devant sa dépouille

HOMMAGE
L’ancien président de la République a tenu à rendre hommage à celui qu’il a « aimé bien avant de le connaître »…
Johnny Hallyday, son épouse Laeticia, et Nicolas Sarkozy en 2007.
Johnny Hallyday, son épouse Laeticia, et Nicolas Sarkozy en 2007. - WARRIN/SIPA
Anne Demoulin

Anne Demoulin

Nicolas Sarkozy, ému. L’ancien président de la République s’est recueilli ce vendredi matin devant la dépouille de Johnny Hallyday au funérarium du Mont-Valérien (Hauts-de-Seine). Il était accompagné de son épouse, Carla Bruni-Sarkozy.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« J’ai eu la chance de bien le connaître. Avec Carla on s’est souvent rencontrés. C’est un pan entier de nos vies qui disparaît », a-t-il confié à la presse en sortant du funérarium. « Nous avons voulu nous incliner sur sa dépouille ce matin. Je n’imaginais pas qu’un jour, on serait là, ici, au funérarium, à le voir dans son cercueil », a-t-il poursuivi.

« Quand qu’on le voit dans son cercueil, ça ramène à la fragilité de la vie »

« Je voudrais dire combien Carla et moi, on pense à sa famille, à Laeticia qui a veillé sur lui quels que soient les difficultés ou les aléas de la santé, et à tous ses enfants », a ajouté Nicolas Sarkozy, visiblement ému.

« Quand on voit quelqu’un qu’on a bien connu, qui représente tellement, qui représentait la vie, la force, et qu’on le voit dans son cercueil, ça ramène à la fragilité de la vie, à la fragilité de la destinée de chacun, au mystère de la vie… A l’arrivée, c‘est inéluctable », a encore déclaré l’ancien Président devant les caméras.

« C’est un personnage qui comptait dans la vie des Français. Et ça laisse un grand vide. Pour beaucoup de gens, il représentait l’idée du bonheur », a ajouté M. Sarkozy, estimant que « ça va au-delà du chanteur, de la musique ».

« Je l’ai aimé bien avant de le connaître »

En 1996, c’était en tant que maire de Neuilly-sur-Seine que Nicolas Sarkozy avait marié Johnny et Laeticia Hallyday. « Il aimait tellement la scène… le jour où il s’est marié, j’ai un souvenir très précis de ça, on est allé déjeuner au restaurant. Il y avait lui, Laeticia, la famille de Laeticia. Et le soir même il partait à Périgueux pour chanter. Le jour de son mariage ! C’était sa vie », a raconté l’ancien président.

Lors de sa campagne en 2007, l’ancien président de l’UMP avait convaincu la star d'adhérer à son parti et de s’asseoir au premier rang d’un de ses meetings. Johnny Hallyday avait célébré sa victoire au Fouquet’s. « Je l’ai aimé bien avant de le connaître », a confié Nicolas Sarkozy. « Je devais avoir peut-être 10 ans quand je suis allé le voir à l’Olympia, en matinée », a-t-il relaté. « J’étais un fan, je suis resté un fan », a-t-il conclu.

Sujets liés