VIDEO. Le rappeur RZA attaque Woof-Tang Clan, une entreprise de promeneurs de chiens

CONFUSION Le membre du Wu-Tang Clan n'a pas l'air d'apprécier le jeu de mots...

20 Minutes avec agences

— 

L'artiste RZA du Wu-Tang Clan
L'artiste RZA du Wu-Tang Clan — WENN

Robert Diggs, mieux connu sous le pseudonyme de RZA dans le Wu-Tang Clan, entend bien protéger la marque et l’image du célèbre groupe de hip-hop contre toute association douteuse. C’est pour cela qu’il s’oppose au dépôt de la marque Woof-Tang Clan par une entreprise de promeneurs de chiens.

Dans sa plainte datée du 15 novembre et repérée par Rolling Stone, le rappeur est très clair : les deux marques sont « hautement similaires », dans le « visuel, la sonorité et l’impression commerciale ». Ce nom pourrait être une cause de « confusion » et « d’erreur » en sous-entendant une connexion, affirme ainsi le chanteur.

Une référence un peu trop appuyée

Le fondateur de Woof-Tang Clan, Marty Cuatchon, peut difficilement nier ce rapprochement. D’autant que son entreprise avait commencé à vendre des tee-shirts parodiant certaines des pochettes d’album du groupe, tel que Return to the 36 Chambers : The Dirty Version.

Pour sa défense, Marty Cuatchon a avancé ne pas savoir que Wu-Tang Clan était une marque déposée. Et d’argumenter (sic) : « Je suis fan du Wu-Tang Clan. On promène des chiens. J’ai pensé que Woof-Tang Clan était une évidence, une bonne idée ».