VIDEO. Jim Carrey a surmonté sa dépression

SANTE Le comédien s’est dit plus serein aujourd’hui…

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Jim Carrey au 42e TIFF
L'acteur Jim Carrey au 42e TIFF — WENN

Jim Carrey a eu des hauts et des bas, tant en matière d’humeurs que de carrière. L’un des sommets de cette dernière a pourtant marqué pour le comédien comme l’un des plus profonds gouffres qu’il a eu à gravir, comme le montre le documentaire Netflix, Jim & Andy : The Great Beyond, qui revient sur le tournage du film Man on the Moon.

Jim Carrey y incarnait l’une de ses idoles, l’humoriste Andy Kaufman, et si les coulisses du film montrent un comédien habité au possible, depuis, il a souvent évoqué ses dépressions chroniques. Mais aujourd’hui, il se dit en forme, et prêt à repartir. « Aujourd’hui, je ne suis plus dépressif. Je ne ressens plus de dépression. Je l’ai traînée pendant des années, mais aujourd’hui, s’il pleut, il pleut, mais ça ne dure pas. Pas assez en tout cas pour m’immerger et me noyer », a-t-il assuré au journal britannique iNews.

>> A lire aussi : Jim Carrey accablé par un rapport sur le suicide de son ex

Un nouveau chapitre

Jim Carrey, plus grand clown triste du cinéma contemporain, a prouvé qu’il était aussi capable de faire rire que de faire pleurer. D’Ace Ventura à Eternal Sunshine of the Spotless Mind, il a montré l’étendue d’un talent rare, mais si le cinéma semble l’avoir un peu oublié ces dernières années, la vie, elle, ne l’a pas épargné.

En effet, il est aujourd’hui poursuivi par la famille de son ex-compagne, Cathriona White, qui l’accuse d’être responsable du suicide de la jeune femme en 2015. Mais visiblement, même ce genre d’intempérie ne semble plus trop le toucher. « Je suis à l’aise avec tout ce qui s’est passé, même les trucs horribles, dans ma vie, ou dans mon art. J’éprouve beaucoup de satisfaction à me pencher sur ces choses-là », a-t-il expliqué, visiblement serein.