Nick Carter, le leader des Backs­treet Boys, accusé de viol par une chan­teuse

ACCUSATION La carrière de Melissa Schuman a pris fin peu de temps après le viol qu’elle aurait subi en 2002…

20 Minutes avec agence

— 

Nick Carter du groupe Backs­treet Boys est accusé de viol par une chanteuse.
Nick Carter du groupe Backs­treet Boys est accusé de viol par une chanteuse. — Michael Hurcomb/Shutter/SIPA

Melissa Schuman, qui faisait partie du groupe Dream, a récemment accusé sur son blog Nick Carter, le chanteur des Backstreet Boys, de l’avoir violée en 2002, rapporte TMZ. Elle était alors âgée de 18 ans.

La star du boys band aurait abusé de la jeune fille dans un appartement de Santa Monica (Etats-Unis) au cours d’une journée de pause, pendant un tournage pour la télévision.

Après le viol, de nombreux appels téléphoniques

Comme elle le raconte dans son long post, Melissa Schuman avait été repérée par le chanteur quelques années auparavant. Celui-ci avait demandé à son manager d’organiser une conversation téléphonique entre les deux artistes. Les choses en étaient restées là à l’époque.

En 2002, Nick Carter aurait forcé Melissa Schuman à avoir une relation sexuelle avec lui. Elle lui aurait répété qu’elle n’était pas d’accord et qu’elle souhaitait rester vierge jusqu’au mariage. Le jeune homme aurait ensuite multiplié les coups de téléphone à la jeune artiste.

>> A lire aussi : VIDEO. Accusé de viol, Sylvester Stallone est soutenu par son ex-femme

« On m’a dit que je serais humiliée »

La chanteuse l’assure, elle a voulu porter plainte après le viol. Son manager l’en aurait cependant dissuadée, lui annonçant que son agresseur présumé s’était offert les services de « l’avocat le plus puissant du pays ». « On m’a dit que je serais humiliée, qu’on m’accuserait de rechercher la célébrité et que ça me desservirait au niveau professionnel et personnel », écrit Melissa Schuman.

>> A lire aussi : Harvey Weinstein avait une «liste secrète» de près de 100 personnes susceptibles de le dénoncer

La jeune femme, qui a aujourd’hui 33 ans, a donc abandonné l’idée de traîner Nick Carter en justice et a même été obligée d’interpréter une chanson en duo avec lui. Peu après l'agression, son manager aurait commencé à se désintéresser d’elle et de la promotion de sa carrière. L’artiste confie s’être toujours demandée si Nick Carter était à l’origine de cette situation, qui a sonné la fin de sa vie de chanteuse.