VIDEO. Morrissey défend Kevin Spacey, accusé d'agressions sexuelles

DEFENSE Le chanteur controversé a encore réussi à se mettre des gens à dos…

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur Morrissey sur scène à Göteborg en Suède en 2016
Le chanteur Morrissey sur scène à Göteborg en Suède en 2016 — WENN
  • Morrissey est célèbre pour ses prises de positions controversées.
  • Il a pris cette fois-ci la défense de Kevin Spacey et Harvey Weinstein.
  • Il avait auparavant comparé la consommation de viande à la Shoah.

Morrissey n’hésite pas depuis longtemps à professer des positions politiques controversées. L’auteur de Meat is Murder qui revendique depuis longtemps ses croyances végétariennes a décidé, aujourd’hui, de défendre le cas de Kevin Spacey. Et il a eu le mauvais goût de ne pas s’arrêter là.

She says he never really looks at me; I give him every opportunity. #girlafraid #thesmiths #morrissey #mozarmy #mozza #moz #mozzer

A post shared by Morrissey & The Smiths (@morrisseythesmiths) on

« Je ne sais pas vous, mais quand j’étais jeune, je ne me suis jamais retrouvé dans ce genre de situation. Jamais. J’ai toujours eu conscience de ce qui pourrait m’arriver, et quand vous vous retrouvez dans la chambre de quelqu’un, vous devez savoir où ça peut aller et vous demander,” Bon, pourquoi on est là ? Pourquoi on n’est pas restés dans l’entrée en bas ?”, a-t-il confié à une journaliste du Spiegel. Donc, je n’y crois pas trop. Et à mon sens, ces accusations sont injustes. »

>> A lire aussi : VIDEO. Morrissey affirme avoir été victime de violences policières en Italie

Seul contre tous

Après avoir marqué un premier point, Morrissey a visiblement tenu à transformer l’essai, en prenant la défense de… Harvey Weinstein. Plus la peine de rappeler les faits dont on accuse depuis un mois le célèbre nabab hollywoodien. Mais d’après l’ancien chanteur des Smith, il faut surtout relativiser un peu les choses.

« Il faut aussi se demander si les gens savent précisément ce qui se passe, ils se laissent faire, mais une fois passé, ils se rendent compte que ça ne leur a pas trop plu, qu’ils se sont sentis mal à l’aise, alors ils font marche arrière et vont dire, "On m’a piégé, on m’a pris par surprise, on m’a traîné dans la chambre”, a-t-il ajouté. Mais si ça s’était bien passé, et qu’ils avaient pu en tirer une carrière notable, ils n’en parleraient même pas. »

Les victimes apprécieront le point de vue.