VIDEO. Aurore Kichenin dans le Top 5, la France se distingue à miss Monde

BEAUTÉ Aurore Kichenin, première dauphine d'Alicia Aylies, a terminé dans les cinq premières au concours miss Monde...

Claire Barrois
— 
Aurore Kichenin, miss Languedoc-Roussillon, première dauphine de miss France 2017, a concourru à miss Monde.
Aurore Kichenin, miss Languedoc-Roussillon, première dauphine de miss France 2017, a concourru à miss Monde. — VINCENT DAMOURETTE/SIPA

Une petite déception, mais la France est bien classée. Après Iris Mittenaere, élue miss Univers en 2017, Aurore Kichenin s’est démarquée au concours miss Monde, qui se tenait ce samedi en Chine. La jeune femme de 22 ans, élue miss Languedoc-Roussillon en 2016, termine dans le Top 5 du concours de beauté, qui comptait 118 participantes.

La première dauphine de miss France 2017, Alicia Aylies, avait confié au Figaro, avant son départ : « Je fais du sport pour maintenir ma silhouette (renforcement musculaire, boxe). J’ai droit à des séances de sophrologie également pour la préparation mentale. »

Coachée par les anciennes miss

Pour se préparer, la miss a été coachée par une personne du comité Miss France pour apprendre à se coiffer et se maquiller seule et par les anciennes miss Flora Coquerel et Marine Lorphelin (première dauphine en 2013), qui ont également participé au concours et obtenu de bons résultats.



Jeudi, à la présentation de miss France, Sylvie Tellier avait prévenu les journalistes que sa miss risquait d’être bien classée au concours. « Je pense réellement qu’Aurore a des chances de rapporter la couronne miss Monde », avait déclaré la directrice de l’organisation Miss France. « Miss Univers et miss Monde sont deux organisations différentes : l’une est américaine, l’autre est anglaise. On a beaucoup parlé de la France cette année, il est possible que les Britanniques aient envie de surfer sur cette notoriété. » Une directrice qui a le nez creux.