VIDEO. Liam Gallagher veut s’installer à Paris

PEOPLE L’ex-Oasis déclare sa flamme à la capitale française…

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur Liam Gallagher, toujours à Londres pour l'instant
Le chanteur Liam Gallagher, toujours à Londres pour l'instant — WENN

Alors que Liam Gallagher faisait la promotion de son premier album solo, il en a profité pour faire deux annonces de la plus haute importance. D’abord, il va enchaîner avec un deuxième album, mais ça, ce n’est pas une très grosse surprise vu le succès instantané de As You Were. Ensuite, il est bien décidé à venir vivre à Paris, et là, c’est un peu plus inattendu.

Mais comme il l’a déclaré au Sunday Mirror : « Je bouge clairement à Paris. Je vais y vivre avant d’avoir 50 ans ».

>> A lire aussi : VIDEO. Grégoire s'essaie à une reprise d'Oasis... et c'est le malaise

Un béret et une baguette sous le bras 

Le chanteur de 45 ans a enchaîné en affirmant qu’il adorait la capitale française. « J’ai tout fait et je me dis : "Qu’est-ce qu’il me reste à accomplir ?" », a-t-il confié pour expliquer son envie de changer d’air.

Non content de rester modeste, Liam Gallagher prend soin d’éviter les clichés. « Je vais déchirer avec un béret. Je me vois déjà avec mes oignons, ma marinière, ma vieille mobylette et ma baguette sous le bras. Je vais être au top », ajoute-t-il. En plus, il n’aura même pas à apprendre la langue de Molière puisque sa copine parle français. Voilà qui est rassurant. Elle pourra « faire toutes les réservations » pour lui, comme il l’a précisé.

En fin de semaine dernière, le chanteur britannique avait déjà dévoilé son projet de déménagement dans une interview à Paris Match : «Je suis comme un “gipsy”, qui aime bien être sur la route. Mais je me suis fixé comme but de vivre à Paris d’ici à cinq ans. C’est une ville où je me sens bien, tellement proche de l’Angleterre. Pour répondre à ta question, j’aime la culture anglaise, mais j’aime aussi la mode française [Hedi Slimane signe la pochette de son album,] ou le foot italien. Je suis universel !»