VIDEO. Michelle Williams était dépressive à l’époque des Destiny’s Child

SANTE La chanteuse s’est confiée sur son expérience au sein du célèbre girls band…

20 Minutes avec agences
— 
L'ancienne chanteuse des Destiny's Child, Michelle Williams, à New York
L'ancienne chanteuse des Destiny's Child, Michelle Williams, à New York — WENN

Les Destiny’s Child, c’est 15 ans d’existence et le succès que l’on sait. C’est en 2000 que Michelle Williams rejoint le groupe, suite à au départ de LeToya Luckett et de LaTavia Roberson, pour en rester membre jusqu’à leur séparation définitive en 2006.

A l’occasion de l’émission The Talk sur CBS, Michelle Williams s’est livrée sur cette période pour la première fois. Elle souffrait de dépression avant, pendant, et après son passage dans les Destiny’s Child.

>> A lire aussi : VIDEO. Des Destiny's Child au Super Bowl, les Etats-Unis découvrent une Beyoncé engagée

Une survivante 

Lors de cet entretien relayé par le NME, la chanteuse a expliqué que ses problèmes de dépression étaient déjà présents durant l’adolescence, avant de rejoindre le groupe à l’âge de 20 ans. « Pendant des années, je faisais partie d’un des groupes féminins vendant le plus de tous les temps et je souffrais de dépression », a-t-elle confié.

La chanteuse a dû attendre la trentaine pour vraiment comprendre contre quoi elle se battait. « J’allais vraiment très très mal… au point d’être suicidaire », ajoute-t-elle. Pour conclure, si Michelle Williams a pris la parole, c’est précisément en vue de « normaliser le débat concernant cette maladie mentale ».