Kim Kardashian souffre de dysmorphophobie

PEOPLE Cette phobie, découverte en 1891 par le psychiatre italien Enrico Morselli, est une peur obsédante d’être laid ou difforme...

20 Minutes avec agences

— 

Kim Kardashian dans les rues de Manhattan
Kim Kardashian dans les rues de Manhattan — WENN

Kim Kardashian a construit un véritable empire grâce à son physique, mais elle n’a pas pour autant confiance en elle. En effet, elle a expliqué dans le dernier épisode de L’Incroyable famille Kardashian qu’elle souffre de dysmorphophobie, un mal qu’elle lie au body shaming dont elle est régulièrement victime.

When you're like I have nothing to wear LOL

A photo posted by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on

« Vous prenez des photos, et les gens font du body shaming. Ça m’a provoqué de la dysmorphophobie », a-t-elle dit lors de l’émission, citée par Vogue.

>> A lire aussi : Kim Kardashian ne se réjouirait pas de la grossesse de sa sœur

La célébrité et la confiance

Cette phobie, découverte en 1891 par le psychiatre italien Enrico Morselli, est une peur obsédante d’être laid ou difforme. Kim Kardashian n’est pas la première à évoquer un lien entre la vie sous l’œil des caméras et la perception déformée que l’on a de son propre corps.

I’d go blonde for that D...😂

A post shared by Kim Kardashian West (@kimkardashian) on

Hayden Panettiere a déjà parlé de ce mal qui la ronge et s’est déclenché suite à de nombreuses publications dans les médias pointant du doigt sa « cellulite ». « J’étais mortifiée. Ça m’a provoqué de la dysmorphophobie pendant des années. Mais je me suis souvenue que la beauté est une opinion, pas un fait », déclarait-elle en 2012 dans les pages de Women’s Health.