Chance the Rapper diffuse son contrôle de police en direct

POLICE Le rappeur tenait à éviter tout dérapage...

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur Chance the Rapper au Wireless Festival en 2017
Le chanteur Chance the Rapper au Wireless Festival en 2017 — WENN

Chance the Rapper, de son vrai nom Chancelor Bennett, était en voiture avec sa compagne, Kristen Corley, et leur fille, quand des policiers leur ont demandé de s’arrêter afin de procéder à un contrôle, ce dimanche. Alors qu’il se trouvait sur le siège passager et que la mère de sa fille était sur le siège conducteur, le rappeur a tenu à filmer et à diffuser en direct les images de leur contrôle sur Insta Live, au cas où ça tournerait mal.

Dans la vidéo partagée par la suite sur YouTube, Chance the Rapper affirme ainsi : « Je voulais juste que vous soyez tous présents au cas où cela deviendrait hors de contrôle. Cela devrait aller néanmoins. Ça devrait être en ordre. » Il précise ensuite qu’il fait confiance aux personnes en uniforme, mais qu’il préfère rester sur ses gardes. « J’ai une grande foi en l’humanité et les hommes et femmes qui portent le badge, mais, vous savez, on n’est jamais trop prudent », reprend-il. Ajoutant qu’ils se trouvent à Chicago au moment des faits, il confie aux internautes : « Vous savez comment ils font les enfoi*és ici. »

>> A lire aussi : Drake veut Chance the Rapper comme maire de Chicago

Une méfiance envers les violences policières 

Au cours de la vidéo, Chance the Rapper a manifesté à nouveau sa confiance pour les « hommes et femmes qui enfilent l’uniforme », puis a rappelé les violences qui éclatent souvent à cause du racisme. « Mais la police en tant que système est de manière disproportionnée raciste et oppressive. Je n’ai pas d’arme à feu dans la voiture, pas de drogues, rien d’anormal, je rentre juste de l’église », a-t-il poursuivi.

Finalement, le contrôle s’est correctement passé bien que sa compagne Kristen Corley ait reçu un avertissement. Ils ont tous les deux remercié l’officier de police avant de repartir. Précédemment, le chanteur avait ouvertement critiqué la police de Chicago lors de son passage auSaturday Night Live, et notamment l’officier Jason Van Dyke, accusé d’avoir abattu l’adolescent Laquan Mcdonald (17 ans) en 2014.