Ariana Grande n'a jamais envisagé d'arrêter sa tournée

TOURNEE La chanteuse tenait à aller jusqu’au bout, même après l’attentat…

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse Ariana Grande lors du concert One Love Manchester
La chanteuse Ariana Grande lors du concert One Love Manchester — WENN

Ariana Grande venait de se produire sur scène à la Manchester Arena le 22 mai dernier quand une bombe a explosé dans le hall au moment où les fans quittaient la salle, faisant 23 morts et 250 blessés. Après l’attentat, la chanteuse a reprogrammé les dates de concert de son Dangerous Woman Tour. Néanmoins, elle a révélé à Coveteur qu’elle n’avait jamais eu l’intention d’y mettre fin, loin de là. Elle a en réalité eu la conviction qu’il fallait qu’elle termine sa tournée.

« Je ne pense pas avoir vécu quoi que ce soit d’aussi traumatisant que ce que nous avons vécu, a-t-elle expliqué au média, visiblement émue. Une tournée demande beaucoup. L’annuler et rentrer chez moi n’était pas une option. Le message du concert était trop important. Pour l’équipe, et tous ceux impliqués, c’était plus qu’une tournée. Nous sommes vraiment reconnaissants de pouvoir être là. »

>> A lire aussi : VIDEO. L'attentat dans le métro de Londres est le neuvième qui frappe la Grande-Bretagne depuis 2005

Un élan de solidarité 

Ariana Grande affirme cependant que le soutien des fans lui a vraiment été d’une aide inestimable afin de trouver les forces nécessaires pour aller au bout de sa tournée. « Ils ont vraiment été mon inspiration pendant tout ce temps sur la tournée. Ils la font continuer. Je n’aurais pas été capable de le faire sans leur amour, leur motivation ni leur inspiration », a-t-elle ajouté.

À la suite de l’attentat, Ariana Grande a rendu visite à certaines des victimes à l’hôpital. Elle a aussi organisé le concert de bienfaisance One Love Manchester afin de récolter des fonds pour les personnes affectées, puis a été érigée au statut de citoyenne d’honneur de Manchester. Devenue plus soucieuse des autres, elle voit désormais la vie autrement. « Nous devons nous élever mutuellement, et pas essayer de nous descendre », affirme-t-elle.