Procès Mills/McCartney: balle au centre

Cédric Couvez

— 

L'ancien chanteur des Beatles, Paul McCartney, et son épouse Heather Mills se sont retrouvés lundi devant un tribunal de Londres pour tenter une nouvelle fois de régler un divorce qui pourrait s'avérer le plus coûteux de l'histoire britannique.
L'ancien chanteur des Beatles, Paul McCartney, et son épouse Heather Mills se sont retrouvés lundi devant un tribunal de Londres pour tenter une nouvelle fois de régler un divorce qui pourrait s'avérer le plus coûteux de l'histoire britannique. — Lee Celano AFP/Archives
Après une semaine d’audiences dans un tribunal de Londres, Paul McCartney et son épouse Heather Mills n'ont pas réussi à s'entendre sur les termes de leur divorce. C’est donc un juge de la Haute cour qui tranchera sur les conditions de la séparation, a indiqué un avocat du musicien lundi.

Ce divorce qui passionne les Anglais pourrait s'avérer le plus coûteux de l'histoire britannique. Paul McCartney garde tout de même une certaine marge de manœuvre. Sa fortune personnelle est estimée à 1,1 milliard d'euros.

La décision du juge Hugh Bennett serait attendue dans plusieurs semaines. Il devra décider du partage des biens et des conditions à respecter par les ex-époux. Ce verdict pourra être contesté devant la Cour d'appel si l'une des parties le souhaite. Dans ce cas la nouvelle procédure sera publique, alors que cette semaine les audiences avaient eu lieu à huis clos et que les termes du divorce auraient pu rester secrets.

Toujours prête à monnayer ses aventures, Heather Mills envisagerait d'écrire un livre sur le sujet.