Benedict Cumberbatch voulait accueillir des réfugiés chez lui

RETRACTATION L’acteur s’est finalement ravisé avec la naissance de son fils…

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Benedict Cumberbatch entouré de ses fans au TIFF
L'acteur Benedict Cumberbatch entouré de ses fans au TIFF — WENN

Benedict Cumberbatch a pris la crise des réfugiés très au sérieux au moment des faits et s’est même révolté face au gouvernement britannique pour n’avoir accepté qu’un nombre très restreint d’immigrés syriens. C’est à la fin d’une représentation d’Hamlet, la pièce dans laquelle il jouait alors au théâtre, que l’acteur avait laissé éclater sa colère.

Dans une interview au journal Big Issue, il est revenu sur les critiques qui lui ont été adressées à la suite de sa diatribe et a révélé avoir sérieusement envisagé avec sa femme, Sophie Hunter, d’héberger des réfugiés chez eux.

>> A lire aussi : VIDEO. Chiwetel Ejiofor pourrait jouer Scar dans le reboot du «Roi Lion»

« Les gens disaient : "Vous avez une maison, pourquoi n’accueillez-vous pas des réfugiés ?" Et nous avons vraiment considéré la question », a révélé l’acteur, ainsi que le rapporte la publication. Avant d’ajouter qu’une raison précise les en avait dissuadés. « Mais nous avions à ce moment-là un bébé très petit - peut-être quatre ou cinq mois », a-t-il repris en faisant référence à son fils, Christopher.

Des paroles assumées

Aujourd’hui père de son second fils Hal Auden (6 mois), Benedict Cumberbatch assume toujours pleinement sa prise de parole et n’hésiterait pas une seconde à la réitérer.

« Je suis un être humain et c’était une crise humaine, a-t-il repris. Je me suis emporté et j’ai dit les choses d’une certaine manière. Mais nous avons récolté de l’argent pour des enfants dans le besoin. Donc je ne regrette pas une seule seconde et je le referais, même si ça m’attire les foudres. »