Amy s’en sort, Blake s’enfonce

Cédric Couvez

— 

Blake Fielder-Civil, le mari de la chanteuse britannique de soul Amy Winehouse, a été inculpé d'entrave à la justice, a-t-on appris samedi de source policière.
Blake Fielder-Civil, le mari de la chanteuse britannique de soul Amy Winehouse, a été inculpé d'entrave à la justice, a-t-on appris samedi de source policière. — Michael Buckner AFP/Getty Images/Archives

Si la santé mentale et physique d’Amy Winehouse semble s’améliorer de jour en jour, il n’en est rien pour Blake Fielder-Civil, son mari incarcéré depuis novembre dernier à Londres. Le junkie qui séjourne derrière les barreaux pour violences et entrave à la justice aurait fait, selon le tabloïd News Of The World, une overdose en prison.

Ce n’est pas la première fois que le turbulent Blake s’illustre tristement au pénitencier de Pentonville. Quelques jours avant cette «O.D», le blondinet avait été contrôlé positif à la cocaïne lors d’un test sanguin inopiné.

Cette fois-ci, l’histoire se complique un peu puisque Blake Fielder-Civil a été pris de violents vomissements en compagnie de cinq autres détenus. Après avoir été transféré aux urgences, il semblerait que le marie d’Amy a ingurgité un très violent mélange d’héroïne et d’une substance inconnue. Blake serait sorti d’affaire après une grosse vidange à l’hôpital.

De son côté, Amy Winehouse suit toujours un traitement post-cure. Son médecin a déclaré qu’il prescrivait de la méthadone à la chanteuse pour lui permettre de lutter contre les sensations de manque. Amy doit regrimper sur scène mercredi 20 février pour interpréter deux titres lors des Brit Awards.