VIDEO. Les avocates d’Usher contre-attaquent

JUSTICE Le chanteur nie tout en bloc…

20 Minutes avec agences
— 
Le chanteur Usher sur la scène du North Sea Jazz Festival 2017 à Rotterdam
Le chanteur Usher sur la scène du North Sea Jazz Festival 2017 à Rotterdam — WENN
  • Usher nie toutes les accusations en bloc.
  • Les avocates du chanteur affirment que les «victimes» se sont mises en danger elles-mêmes en consentant à un rapport non protégé.

Les avocates d’Usher, Laura Wasser et Zia Modabber, ont répondu à la plainte déposée par trois personnes, représentées par Lisa Bloom, qui accusent le chanteur de les avoir exposés ou transmis le virus de l’herpès. D’après TMZ qui s’est procuré les documents juridiques, Usher nie toutes les accusations en bloc. Selon Usher, il n’a jamais eu aucun rapport sexuel que ce soit avec les trois plaignants.

Dans les documents, on apprend que les avocates du chanteur estiment que les plaignants ne peuvent pas gagner leur procès, car ils « ont les mains sales », sans spécifier pour autant ce qu’ils auraient à se reprocher.

>> A lire aussi : Jamel Debbouze choque en riant du surpoids d'une conquête d'Usher

Une affaire qui se complique

D’autre part, pour les avocates, les plaignants, dans le cas où ils auraient eu un rapport sexuel avec Usher, ont « assumé le risque » de contracter une MST en ayant un rapport non protégé, car le chanteur n’était pas au courant, au moment des faits, être porteur d’un virus.

Du côté de l’accusation, il y a eu un léger cafouillage hier, lorsque l’une des plaignantes, Quantasia Sharpton, a affirmé avoir filmé ses ébats avec Usher, mais que son avocate Lisa Bloom a parlé de « malentendu » pour expliquer que la sextape en question n’existait pas.

Au total, ils sont trois à porter plainte contre Usher. Quantasia Sharpton le poursuit pour l’avoir exposée au virus qu’elle n’a pas contracté. Un homme, qui souhaite garder l’anonymat, l’accuse de lui avoir transmis le virus. Une autre femme, anonyme également, lui réclame 20 millions pour lui avoir transmis le virus.