Mort de Diana: Un employé de Matignon raconte la nuit du 31 août 1997

20 ANS L’employé de permanence à Matignon raconte les coulisses politiques de la mort de la princesse…

V. J.

— 

Photo de Lady Diana prise le 17 juin 1997.
Photo de Lady Diana prise le 17 juin 1997. — JAMAL A. WILSON / AFP

La nuit du 30 et 31 août 1997, de la mort tragique de Lady Diana, il était de permanence à Matignon. Alors conseiller économique du Premier ministre Lionel Jospin, Pierre-Alain Muet est le premier informé de l’accident au pont de l’Alma par le préfet à 1h30 du matin. C’est ce qu’il écrit dans le cahier de permanence, dont L’Est républicain dévoile aujourd’hui des extraits, repris par Le Point. Pierre-Alain Muet est prêt à se recoucher, mais sa femme l’en empêche. Ce qu’il se passe est malheureusement historique.

>> A lire aussi : Lady Diana et Kevin Costner en couple? Les révélations surprenantes d'un ex-officier de police

Lionel Jospin et Jacques Chirac dorment

Pendant que le ministre de l’Intérieur, Jean-Pierre Chevènement, se rend à l’hôpital, le conseiller essaie de joindre Lionel Jospin, mais on lui fait savoir que le Premier ministre se sera pas réveillé, il doit prononcer un discours à la Rochelle dans la journée, et pas question d’annuler, surtout que le voyage de Lady Diana à Paris est privé. Idem pour le président de la République, Jacques Chirac : « il dort », répond l’Elysée. Mais peut-être pas à l’Elysée. En effet, la rumeur veut que le président ait passé la nuit « chez » Claudia Cardinale.

>> A lire aussi : Un documentaire sulfureux sur Lady Di divise outre-Manche

Il est 3 heures du matin. Une heure plus tard, Jean-Pierre Chevènement annonce la mort de la princesse. Lionel Jospin ne sera réveillé que sur les coups de 5 heures, avec un départ vers Paris à 8 heures. Jacques Chirac recevra le prince Charles dans l’après-midi du 31 août.