VIDEO. Le juge offre trois options au fils de Nicolas Cage, condamné pour conduite en état d'ivresse

JUSTICE Weston Cage s’était fait arrêter pour conduite en état d’ivresse en février…

20 Minutes avec agences

— 

Weston Cage à Los Angeles.
Weston Cage à Los Angeles. — WENN

Weston Cage tiendrait-il de son père ? Pour sa fougue, en tout cas, c’est évident. Le fils de Nicolas Cage s’était fait arrêter en février dernier pour conduite en état d’ivresse après une course-poursuite dans la San Fernando Valley, en Californie.

Bien qu’il ait plaidé coupable face à toutes les charges qui pesaient contre lui, Weston Cage risque de prendre cher. Mais le juge a tout de même décidé de lui faire une faveur, puisque, comme le raconte TMZ, le condamné pourra choisir sa peine parmi trois options.

#instagood #love #2017

A post shared by Weston Cage (@westoncage) on

En plus de d’une liberté surveillée pendant 3 ans et d’une cure de désintoxication de 3 mois, il pourra choisir entre 350 heures de travaux d’intérêt général, 30 jours de « community labor » (des TIG un peu plus corsés) ou 45 jours de cellule.

>> A lire aussi : Nicolas Cage est au Kazakhstan, et c'est la photo de l'été (de l'année?)

De père en fils

En février dernier, l’arrestation de Weston Cage avait fait parler d’elle. En effet, le fils de Nicolas Cage s’était montré particulièrement revêche. Lors de sa fuite effrénée, il avait percuté plusieurs véhicules et avait plié plusieurs panneaux de signalisation, semant le chaos derrière lui.

Petit hommage, peut-être, à certains hauts faits cinématographiques de son père, qui de 60 Secondes Chrono à Hell Driver, a déjà prouvé qu’il ne fallait pas trop le chercher sur les routes. Nicolas Cage n’a pas réagi après l’arrestation de son fils.