La mère de Taylor Swift a témoigné en pleurs au procès de sa fille

JUSTICE La chanteuse accuse un animateur radio de lui avoir mis la main aux fesses…

20 Minutes avec agences

— 

Taylor Swift aux CMA Awards 2016.
Taylor Swift aux CMA Awards 2016. — WENN

La mère de Taylor Swift, Andrea, a été appelée à la barre ce mercredi après-midi pour témoigner au procès que sa fille intente à l’animateur radio, David Mueller, qu’elle accuse de lui avoir mis une main aux fesses lors d’une séance de shooting à une soirée. La mère de la star semblait très émue pendant son témoignage et a même pleuré lors de l’audience en racontant sa version des faits.

Comme le rapporte le New York Times, la mère de Taylor Swift semblait encore très choquée par l’affaire. « Elle [Taylor] ne pouvait pas croire qu’après qu’il lui a mis la main aux fesses. Elle était pétrifiée et a même remercié le photographe, de manière automatique. Ça la détruisait d’avoir dit ça… Je lui ai demandé de toujours rester polie, et aujourd’hui ça m’interroge en tant que parent », a-t-elle déclaré, en pleurs.

>> A lire aussi : Taylor Swift est toujours amoureuse de Joe Alwyn

L’escalade

Andrea Swift a également ajouté que, lorsque sa fille lui a raconté l’incident, elle était « tellement bouleversée » qu’elle a eu envie « de vomir et de pleurer en même temps ». « C’était inconcevable pour nous que ceci ait pu se produire, de la façon dont ça s’est passé et où ça s’est produit », a-t-elle également expliqué.

>> A lire aussi : Non, Taylor Swift n’est pas sortie de chez elle planquée dans une valise

L’incident aurait eu lieu lors d’une séance photo organisée après le concert de Taylor Swift du 2 juin 2013 à Denver, dans le Colorado – où se déroule le procès. L’animateur radio a posé avec la chanteuse et c’est à ce moment-là qu’il lui aurait soulevé la jupe par-derrière pour lui mettre la main aux fesses. « Il l’a sexuellement agressée. Cet homme. Ici », a ajouté la mère de la chanteuse en pointant du doigt David Mueller, l’animateur radio.

Ce dernier a toujours démenti les accusations de Taylor Swift. Néanmoins, lorsque la chanteuse a affirmé publiquement avoir été touchée de façon inappropriée par l’animateur, ce dernier a perdu son emploi. « Nous pensions qu’il était impératif que son employeur soit informé. Nous ressentons également une responsabilité pour que ceci n’arrive pas à une autre jeune femme », a confié la mère de la chanteuse à la barre. David Mueller a alors intenté un procès à la chanteuse et lui réclame trois millions de dollars pour avoir causé son licenciement. De son côté, la chanteuse a répondu par le procès qui a lieu en ce moment et réclame un dollar symbolique de dommages et intérêts.