Stars de Twitter: William Friedkin, réalisateur cinéphile

SERIE D'ETE (3/5) « 20 Minutes » a « stalké » les comptes Twitter des personnalités les plus actives sur le site et vous présente cette semaine les cinq avec lesquels on ne s’ennuie jamais, pour le meilleur ou le pire…

F.R.

— 

Le réalisateur William Friedkin, au Festival de Cannes, en mai 2016.
Le réalisateur William Friedkin, au Festival de Cannes, en mai 2016. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Alors que son nouveau film, The Devil and Father Amorth, sur un véritable exorcisme, sera présenté au Festival de Venise le 31 août, @WilliamFriedkin est un incontournable pour tous les amateurs de thrillers et de cinéma de genre.

Sa bio : Film director (« réalisateur »). A-t-il besoin de préciser qu’on lui doit notamment French Connection, L’Exorciste, Le Convoi de la peur, Police Fédérale Los Angeles, Bug ou encore Killer Joe ?

Qui le follow ? 57.800 abonnés pour 2.862 abonnements et « seulement » 4.220 tweets depuis janvier 2012.

La ligne édito : Du haut de ses 81 ans, William Friedkin est un twittos constant. Les fans de son œuvre peuvent piocher sur son profil des articles du monde entier sur sa filmographie entre quelques tweets plus intimes.

Et quand il apprécie un film en salle, il le dit. Récemment, il décrivait Get Out comme « l’un de ces grands films qui continueront de terrifier les spectateurs bien après qu’ils l’aient vu ». Ou affirmait que Baby Driver était « le plus divertissant et original [qu’il ait] vu depuis des années »…

Un compliment comme ça, ça vaut toutes les meilleures critiques du monde.

Le twittos en un tweet : La vie privée, l’homme public, l’univers du cinéma, l’intime et l’universel. S’il y a un tweet qui condense tout ce que l’on peut retrouver sur son profil, c’est bien son hommage à Jeanne Moreau, qui fut son épouse entre 1977 et 1979, « La France a perdu un trésor national, et nous de même. Son esprit vivra à jamais. Au revoir Jeanne », a-t-il écrit après l’annonce du décès de l’actrice, le 31 juillet.