VIDEO. Kanye West réclame 10 millions de dollars à ses assureurs

JUSTICE Ils n’ont pas payé ce qu’ils lui devaient suite à son burn-out…

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur Kanye West à l'aéroport LAX.
Le rappeur Kanye West à l'aéroport LAX. — WENN

Lorsque Kanye West a été contraint d’annuler sa tournée, à la fin de l’année dernière, suite à son hospitalisation dans l’aile psychiatrique du UCLA Hospital Center, le chanteur, via sa société Very Good Touring, était assuré. Son assureur, la banque britannique Lloyd’s, aurait dû lui verser une certaine somme qu’il n’a toujours pas perçue. Résultat, il a entamé une action en justice à son encontre et réclame 10 millions de dollars comme le révèle le Hollywood Reporter.

Dans les documents officiels déposés au tribunal, l’avocat de Kanye West, Howard King, explique que la banque n’a pas « fourni un début d’explication cohérente sur leur refus de payer ». Il n’est pas non plus mentionné « la consommation de marijuana de Kanye qui peut éventuellement les autoriser à refuser de payer ». Il est également précisé que Kanye West a payé « plusieurs centaines de milliers de dollars » afin d’avoir une assurance couvrant les coûts d’annulation de concert et qu’il aurait donc dû recevoir un versement.

>> A lire aussi : Kanye West et Jay-Z s’embrouillent pour des histoires d’argent

Le « J’accuse » de Kanye West

D’autre part, l’avocat représentant Kanye West et sa société dément fermement que le cannabis que consomme son client puisse être avancé comme cause d’un refus de paiement, étant donné qu’il était atteint d’une « condition médicale sérieuse et débilitante ».

>> A lire aussi : VIDEO. Kanye West et Jay-Z sont au cœur d’un nouveau documentaire

Il pointe aussi du doigt que la banque, quelques jours seulement après l’hospitalisation du rappeur, a envoyé un avocat pour gérer la situation. « En se tournant immédiatement vers un conseiller juridique, les accusés ont montré très clairement qu’ils étaient en chasse d’une quelconque excuse pour ne pas recouvrir les frais et se mettre dans une position pour négocier un rabais sur la somme perdue » suite à l’annulation de la fin du Saint Pablo Tour. L’avocat conclut ainsi : « Les artistes pensent acheter la tranquillité d’esprit. Les assureurs savent qu’ils leur vendent un ticket pour le tribunal. Cette attitude est emblématique d’un modus operandi impliquant des réclamations sans fin et une chasse aux excuses afin de ne jamais payer. »

Kanye West s’était fait admettre de lui-même au service psychiatrique de l’hôpital après avoir insulté Jay-Z sur scène en l’accusant de vouloir envoyer des hommes de main pour le tuer ou encore que Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, n’avait pas payé une dette de 53 millions de dollars. Il avait aussi, à cette époque, rencontré Donald Trump, alors fraîchement élu président des Etats-Unis.