VIDEO. Alice Cooper raconte son expérience avec le paranormal

INSOLITE La légende du shock-rock Alice Cooper a séjourné dans une maison bien connue des amateurs de l'étrange…

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur Alice Cooper sur scène en Suède à Göteborg en juillet dernier
Le chanteur Alice Cooper sur scène en Suède à Göteborg en juillet dernier — WENN

Le 27e album d’Alice Cooper s’appelle Paranormal. Mais le rocker a-t-il un jour vécu une expérience aux frontières du réel ? Un journaliste de Rolling Stone lui a posé la question au cours d’une interview promo.

Les objets bougeaient, selon Alice Cooper

Eh bien oui, Alice Cooper, Vincent Furnier de son vrai nom, a déjà vécu une expérience paranormale et ce, en compagnie de Joe Perry du groupe Aerosmith. Ils se sont retrouvés tous les deux dans une maison à Copake, dans l’Etat de New York, pour écrire des chansons pour le film Monster Dog, et il s’y est passé des choses étranges.

Les objets n’étaient jamais à la même place avant et après que les deux hommes ont quitté une pièce. « A chaque fois que je posais quelque chose, j’allais dans une autre pièce, je revenais, et l’objet avait changé de place. C’était plus drôle qu’effrayant. Nous sortions tous deux de désintox, alors nous pensions juste être cinglés. Mais nous nous sommes rendu compte que c’était réel quand nos deux techniciens nous ont dit "Merde, je sais que j’ai posé ça là et quand je suis revenu, c’était de l’autre côté de la pièce" », a confié Alice Cooper.

C’est dans cette maison que Jay Hanson a écrit son fameux livre Amityville

Plutôt que de chercher à connaître la source de ces phénomènes, Alice et son accolyte ont préféré partir. « Un soir au dîner, nous sommes au-dessus de la cave, et on dirait que quelqu’un bouge des meubles. Pas juste une petite secousse, mais comme si 20 personnes déménageaient. (…) Et ce n’est pas comme dans les films, où on dit "allons voir ce qui se passe". C’était plutôt du style "Tu sais où sont les clés de la voiture ?" On est parti ce soir-là », a encore expliqué le chanteur.

>> A lire aussi : Alice Cooper retrouve une œuvre d’Andy Warhol

C’est en racontant ce qu’il avait vécu à son manager, Shep Gordon, qu’il a découvert une information qu’il aurait préféré connaître avant sa visite à Copake : c’est dans cette maison que Jay Hanson a écrit son fameux livre Amityville, en 1977. « Alors je lui ai dit "Quand est-ce que tu comptais me le dire". Ouais, ça, c’était paranormal, je ne peux pas l’expliquer », a conclu Alice Cooper.