VIDEO. Jay-Z n’en veut plus à son père

PEOPLE Le rappeur en a longtemps voulu à son père de l’avoir abandonné lorsqu’il était enfant…

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur Jay-Z sur la scène du Barclays Center à New York en 2014
Le rappeur Jay-Z sur la scène du Barclays Center à New York en 2014 — WENN

Jay-Z n’est plus en colère contre son père. Désormais lui-même papa de trois enfants – Blue Ivy, sa fille aînée de 5 ans et les jumeaux Rumi et Sir Carter nés en juin dernier – le rappeur ne voit plus sa relation avec son père de la même façon. Depuis la sortie de son album, 4 :44, il s’explique sur différents aspects de sa vie dans de courts entretiens filmés. Le dernier, intitulé Footnotes of Adnis, est consacré à celui qui a quitté le domicile familial, raison pour laquelle il lui en voulait.

Dans cette vidéo, dont l’intégralité est, comme pour les autres, disponible sur Tidal, Jay-Z explique qu’il ne voit plus le départ de son père comme avant. « Toutes mes chansons jusqu’à présent concernaient ma colère envers mon père. En tant qu’adulte qui regarde en arrière, maintenant je vois les choses différemment. Je me suis dit "Mec, mon père a épousé ma mère à un moment où tout le monde partait", il a essayé », déclare-t-il, comme le rapporte Billboard.

>> A lire aussi : VIDEO. Kanye West et Jay-Z sont au cœur d’un nouveau documentaire

Une perception différente

Jay-Z et ses trois frères et sœurs ont été élevés par sa mère, Gloria, quand son père Adnis a abandonné la famille. « Ma mère a eu deux enfants avant de le connaître, elle en avait quatre à l’âge de 20 ans. J’étais le plus jeune. Ils étaient jeunes. Ce n’était pas ce que je pensais. Ce n’était pas quelqu’un qui n’était rien. Tu épouses une femme qui a quatre gosses et tu restes 11 ans avec elle. L’histoire prend une tournure différente », ajoute Jay-Z.

La chanson consacrée à son père, intitulé tout simplement Adnis, est l’un des titres bonus qui n’apparaît pas sur la version physique de 4:44.