VIDEO. Le prince Harry a hérité du don de sa mère selon Elton John

HEREDITE Le prince serait capable, lui aussi, de rendre les gens autour de lui meilleurs...

20 Minutes avec agences

— 

Le prince Harry à l'avant-première de Dunkerque à Londres
Le prince Harry à l'avant-première de Dunkerque à Londres — WENN

Elton John ne tarit pas d’éloges à l’égard du prince Harry. L’interprète de Rocket Man s’est exprimé à propos du second fils de la princesse Diana et il admet voir en lui un don que possédait sa mère, celui d’illuminer une pièce et de permettre aux gens autour de lui de se sentir à l’aise.

C’est dans le teaser du documentaire Diana Our Mother : Her Life and Legacy, diffusé au Royaume-Uni ce soir et réalisé à l’occasion du 20e anniversaire de la mort de Lady Di, qu’Elton John a brossé un portrait élogieux du Prince Harry, comme le relaye People.

>> A lire aussi : VIDEO. Grande-Bretagne: William et Harry ont eu une «brève» conversation avec Diana le jour de sa mort

Elton John a toujours fait partie des amis proches de la princesse Diana, c’est donc sans surprise qu’il a accepté de rendre hommage à la princesse de Galles décédée dans un tragique accident de voiture à Paris, en août 1997. Dans la bande-annonce de ce documentaire réalisé par les studios HBO, Elton John salue les efforts de Lady Diana pour lutter contre le VIH et le sida dans les années 80, ce qui à l’époque était considéré comme une maladie d’homosexuel.

« Elle possédait cette incroyable capacité - ce dont Harry a hérité - de mettre les gens à l’aise et de leur faire ressentir que tout allait bien se passer. Je n’ai pas beaucoup de personnes dans mon entourage qui possèdent ce don. Elle pouvait entrer dans une salle et donner l’impression à tout le monde que tout était génial », a confié Elton John.

Sur les traces de sa mère

La princesse Diana a été l’une des premières personnalités publiques à faire campagne contre le VIH et le sida. Elle était notamment connue pour accepter les contacts physiques avec les personnes atteintes, ce qui était très rare à l’époque. « C’était considéré comme une maladie de gay, a continué Elton John. Pour quelqu’un qui était un membre de la famille royale et une femme, hétérosexuelle, voir quelqu’un de l’autre côté s’en soucier, c’était un incroyable don. »

Depuis le décès de Lady Di, le prince Harry a continué le travail sa mère en tentant d’éveiller les consciences au sujet de la maladie. En mars 2017, il a rendu visite à un centre de soins de la région de Leicester dans lequel sa mère s’était rendue de son vivant.

En décembre dernier, il s’associait à la chanteuse Rihanna. Ensemble les deux personnalités ont passé le test du VIH à la Barbade, pays d’origine de la pop star, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, pour encourager le public à se faire dépister.