VIDEO. Lena Headey était en dépression pendant la première saison de «Game of Thrones»

SERIE L’actrice était en post-partum après l’accouchement de son fils…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Lena Headey lors du lancement de la saison 6 de Game of Thrones
L'actrice Lena Headey lors du lancement de la saison 6 de Game of Thrones — WENN

La sortie de la première saison de Game of Thrones a été un véritable événement télévisuel, mais derrière ce succès étincelant se cache des détails plus sombres, comme la dépression de Lena Headey. Lorsqu’elle a commencé le tournage de la série où elle incarne la machiavélique Cersei Lannister, elle venait tout juste de donner naissance à son fils, Wylie Elliot, et souffrait de dépression post-partum.

« C’était atroce – je faisais une dépression postnatale, sans le savoir. Lors d’une visite médicale, j’ai éclaté en sanglots. Le médecin m’a alors dit que j’étais en pleine dépression. Ma réaction a été : "Ah bon ?" J’ai vu quelqu’un de génial qui m’a requinquée, mais j’ai passé ma première année (dans Game of Thrones) dans cet état étrange, tout en essayant de m’habituer à mon nouveau rôle de mère. C’était difficile », raconte Lena Headey dans The Edit, où elle répond aux questions de sa collègue, Maisie Williams.

Hollywood et les femmes

Depuis la naissance de son fils, qu’elle a eu avec son ex-mari Peter Loughran, Lena Headey est aussi devenue maman d’une fille, Teddy, issue de sa relation actuelle avec Dan Cadan. Dans cette interview, il n’y est pas seulement question de maternité, l’actrice évoque aussi son métier d’actrice et les inégalités auxquelles elle fait face, en comparaison des hommes.

A Maisie Williams qui lui a demandé comment elle vit le fait d’être une femme dans ce domaine, Lena Headey a répondu : « J’en parlais avec une autre actrice, et lui demandais, "Est-ce que cela t’arrive de répéter la même chose dix fois sans qu’on t’écoute et qu’il suffise d’une fois pour qu’un homme se fasse entendre ?" Ils diront la même chose et tout le monde s’écrira,"Quelle bonne idée" et je leur dis "Voilà 20 fois que je vous le répète mais vous avez choisi de ne pas écouter ou d’ignorer mon idée." ».

Lena Headey a toutefois confié être soulagée de ne plus ressentir la pression de jouer des rôles de femmes parfaites. Et de raconter une anecdote qui illustre plutôt bien selon elle le problème de Hollywood. « Quand j’avais la vingtaine, je faisais beaucoup d’auditions aux États-Unis. Un directeur de casting m’a un jour dit : "Les hommes récupèrent les enregistrements pour les visionner chez eux et se demandent : avec laquelle je pourrais bien coucher ?" Je n’ai jamais flirté pendant une audition », a expliqué Lena Headey. La septième saison de Game of Thrones sera diffusée à partir du 16 juillet sur HBO.

>> A lire aussi : L’ex de Lena Headey balance le montant de son salaire