Shiloh Jolie-Pitt «change de sexe», la «fake news» du week-end

PRESSE Une fausse information concernant le changement de sexe de la petite fille de Brad Pitt et Angelina Jolie a provoqué une vague de transphobie à l’encontre de la fillette de 11 ans…

Anne Demoulin

— 

Shiloh Jolie-Pitt à l'aéroport de Londres en 2015.
Shiloh Jolie-Pitt à l'aéroport de Londres en 2015. — CALPIX/SIPA

La rumeur était trop belle. De nombreux médias ont relayé ce week-end une fausse information concernant Shiloh Jolie-Pitt, la petite fille de Brad Pitt et Angelina Jolie, âgé de 11 ans, se fondant sur un article du quotidien espagnol El Mundo, daté du 27 juin, depuis supprimé.

Une rumeur qui se propage à grande vitesse

« En plein mouvement transgenre aux États-Unis, la première fille biologique d’Angelina Jolie et Brad Pitt, Shiloh […] a commencé un traitement hormonal pour ralentir son développement en tant que femme », assurait le quotidien espagnol, se targuant de se baser sur une dépêche de l’AFP.

Alors qu’aucun site américain ne fait mention de cette nouvelle de taille et que l’information n’a pas été confirmée par les parents vedette, la presse européenne relaye l’information. Shiloh Jolie-Pitt va devenir un garçon : « Née en 2006, Shiloh est le premier enfant biologique du couple Jolie-Pitt. À l’aube de son adolescence, l’enfant va désormais suivre un traitement hormonal pour bloquer le développement de ses caractéristiques sexuelles féminines », raconte un article du site belge RTL datant du 1er juillet.

L’AFP dément être à l’origine de l’info

« Nous demandons aux médias qui les ont propagées de retirer notre crédit », écrit ainsi la branche espagnole de l’AFP, associée malgré elle à cette fausse information, qui n’a sorti aucune dépêche sur la transition de la petite fille. « L’AFP dément être la source d’une telle information », a même publié l’agence sur Twitter.

Les parents de Shiloh Jolie-Pitt n’ont jamais caché le désir de leur fille d’être un garçon. Brad Pitt évoquant sur le plateau d’Oprah Winfrey en 2008 son « regret de ne pas s’appeler John ou Peter » et Angelina Jolie confiant à Vanity Fair en 2010 : « On a dû lui couper les cheveux, elle veut porter des vêtements de garçon. Elle pense être l’un de ses frères ».

Shiloh Jolie-Pitt, 11 ans, victime de transphobie

La fillette est ainsi, depuis des années, victime de critiques en raison de son look, jugé trop masculin : « On savait déjà que Shiloh Jolie-Pitt était masculine mais ça devient de pire en pire. […] La petite fille ne compte visiblement pas s’arrêter là puisqu’il se murmure qu’elle voudrait aussi changer de prénom et s’appeler Shax. Ça promet à l’adolescence ! », écrivait par exemple le site Auféminin.com en 2012.

Alors que rien n’indique que Shiloh Jolie-Pitt, fille des deux stars hollywoodiennes, a entamé un traitement hormonal pour changer de sexe, contrairement à la rumeur qui s’est propagée ce week-end, la fillette de 11 ans est déjà victime de transphobie. Sa soi-disant transition a déclenché une vague de commentaires désobligeants.

Que Shiloh Jolie-Pitt décide ou non de faire le laborieux parcours de changement de sexe, c’est toute la communauté transgenre qui a, une fois encore, été injuriée.