VIDEO. Le harceleur de Taylor Swift plaide non coupable

PROCES Mohammed Jaffar avait été pris en flagrant délit sur le toit de l’immeuble de la star…

20 Minutes avec agences

— 

Taylor Swift
Taylor Swift — WENN

Le harceleur de Taylor Swift, Mohammed Jaffar, a été présenté devant la Cour suprême de Manhattan ce lundi pour « tentative d’effraction » et plusieurs autres chefs d’accusation liés au « harcèlement ». Comme le rapporte le New York Daily News, l’accusé a plaidé non coupable.

Meet Catastrophe. #BadBloodMusicVideo

A post shared by Taylor Swift (@taylorswift) on

L’homme est venu au tribunal accompagné de son frère, qui a expliqué qu’il souffrait d’un trouble bipolaire mais qu’il allait mieux. « Il prend ses médicaments en ce moment. Il va mieux. Les procureurs ne devraient pas avoir la main trop lourde avec lui », a précisé le frère de l’accusé.

Il tente de joindre par téléphone l’équipe de Taylor Swift pas moins de 60 fois

Selon les documents juridiques obtenus par la publication, la campagne de harcèlement menée par Mohammed Jaffar aurait commencé en janvier. L’accusé aurait tenté de joindre par téléphone l’équipe de Taylor Swift pas moins de 60 fois.

Il est allé plus loin le mois suivant, en se présentant à l’appartement de la chanteuse. « Il a été vu grâce à la vidéo de surveillance dans l’immeuble de Taylor Swift, cherchant à entrer dans son appartement… Il a passé approximativement quatre heures face à son appartement et sur le toit de l’immeuble », peut-on lire.

My cats are always coming up with new, innovative ways to sit around.

A post shared by Taylor Swift (@taylorswift) on

A deux reprises, il serait également venu sonner longuement à l’appartement de la star. Taylor Swift a obtenu une mesure d’éloignement contre lui.