Camilla Parker Bowles s’est sentie jetée en pâture

ROYAUTE Pas facile d’être « l’autre »…

20 Minutes avec agences

— 

Camilla Parker Bowles
Camilla Parker Bowles — Euan Cherry/WENN.com

Camilla Parker Bowles s’est fait connaître du grand public pas vraiment de la meilleure façon : en étant la maîtresse du prince Charles et la cause du chagrin de Lady Diana. La princesse de Galles était adorée du public, qui la surnommait la princesse des cœurs, et le surnom de Camilla a été rapidement trouvé. La presse l’a appelée le Rottweiler.

Dans un rare entretien, celle qui est aujourd’hui l’épouse du prince Charles et porte le titre de Duchesse de Cornouailles a raconté cette période pendant laquelle elle était également toujours mariée à Andrew Parker Bowles. C’est dans le supplément du Mail on Sunday, le magazine You, qu’elle s’est confiée. Elle a expliqué que sa vie au moment de la révélation de sa liaison avec le prince Charles était quelque chose d’« horrible ». « Je ne pouvais aller nulle part. […] C’était horrible. C’était vraiment une période déplaisante que je ne souhaite pas à mon pire ennemi. Je n’aurais jamais pu survivre sans ma famille », a-t-elle déclaré.

Un soutien sans faille

Lorsque sa liaison a été révélée, les tabloïds s’en sont donnés à cœur joie, aidé par l’interview vérité de la princesse Diana, mais aussi de celle donnée par le prince Charles au moment de l’annonce de leur divorce.

>> A lire aussi : HBO prépare un documentaire sur Lady Diana

Ainsi, le public a appris que la relation entre le prince Charles et Camilla Parker Bowles avait commencé avant son mariage à la princesse Diana, et continué depuis tout ce temps.

Mariée au prince Charles depuis 2005, la duchesse de Cornouailles explique qu’elle a pris sur elle pour supporter les quolibets et l’opprobre. « Vous devez rire de vous-même, parce que si vous ne le pouvez pas, autant abandonner. Parfois je me dis "Mais qui est cette femme ? Cela ne peut pas être moi". Et c’est vraiment comme ça que vous survivez », a-t-elle ajouté.