L’actrice Diane Kruger est toujours moins bien payée que les hommes dans ses films

CINEMA Sauf en France…

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Diane Kruger au Festival de Cannes
L'actrice Diane Kruger au Festival de Cannes — WENN

Bonne nouvelle pour le cinéma hexagonal, Diane Kruger assure que les inégalités salariales ne sont pas aussi marquées en France qu’elles le sont aux Etats-Unis. « Je n’ai certainement jamais été autant payée qu’un partenaire masculin aux États-Unis. En France, oui », a-t-elle confié à Variety durant le «Women in Motion Talks» organisé par Kering.

When you're chillin' by the beach but quietly freaking out 😳 #teatime #SpecialT #Tisanepourcalmerl'esprit

A post shared by Diane Kruger (@dianekruger) on

Diane Kruger a également salué les rôles féminins dans le cinéma français, qu’elle estime « plus développés » qu’aux Etats-Unis, car l’industrie laisse notamment plus de place aux films d’auteurs. « Les discriminations envers l’âge sont moins répandues en Europe », a par ailleurs commenté l’actrice.

L’exception française ?

Il n’y a pas que la différence salariale pour un même emploi qui pose problème. L’actrice a expliqué que suivant le genre, les négociations ne se passent pas de la même façon. « J’ai forcément eu l’expérience de moments où je m’exprime sans adoucir les choses, et où les gens se disent : "Oh, tu es dure" ou "tu es une connasse", alors que les hommes ont l’habitude d’être traités comme de grands artistes passionnés par leur travail », a-t-elle ainsi observé.

Only in Cannes ❤️ 70th Anniversary #clearlyIwasputintheblondcorner

A post shared by Diane Kruger (@dianekruger) on

Malgré tout, l’actrice reste positive, et préfère valoriser la présence des femmes à Hollywood plutôt qu’accabler les hommes et les institutions. « Je crois que c’est en train de changer, parce que les femmes s’expriment davantage et qu’il y a une vraie pression à Hollywood pour que l’on ait plus de femmes réalisatrices », a-t-elle notamment commenté.

>> A lire aussi : Festival de Cannes: Hailey Baldwin montre sa culotte… Kirsten Dunst pleure en montant les marches…