Emmanuel et Brigitte Macron mettent en demeure «Voici» et «Closer»

VIE PRIVEE Mais s'affichent dans «Paris Match»...

V. J.

— 

Brigitte Trogneux et Emmanuel Macron
Brigitte Trogneux et Emmanuel Macron — VISUAL

Dans la salle d’attente du Palais l’Elysée, vous trouverez sans doute quelques Paris Match mais aucun exemplaire de Voici et Closer. En effet, selon une information de L’Obs, les deux magazines people ont reçu une mise en demeure de Jean Ennochi, l’avocat d’Emmanuel et Brigitte Macron, mais également de Karine Le Marchand, Thierry Ardisson ou Julie Gayet. Le courrier a été envoyé le lendemain du premier tour de la présidentielle, et est, selon la rédactrice en chef de Voici, Marion Alembert, « très comminatoire ». Traduction : interdit de faire des photos et articles sur la vie privée de la famille Macron.

>> Emmanuel Macron: Un selfie joyeux pour remercier son équipe de campagne

En revanche, comme le rappelle L’Obs, pas de souci pour Paris Match qui, depuis l’élection d’Emmanuel Macron, a consacré six pages dans le numéro du 10 mai et dix-huit dans le numéro du 18 mai, avec à chaque fois des photos exclusives prises à l’Elysée par Bestimage, l’agence de Mimi Marchand, qui dit avoir un contrat moral avec les Macron.