Grande-Bretagne: Pippa, la soeur de Kate Middleton, se marie

MARIAGE Le grand jour est arrivé…

20 Minutes avec AFP

— 

Le grand jour pour Pippa Middleton qui convole ce samedi 20 mai 2017.
Le grand jour pour Pippa Middleton qui convole ce samedi 20 mai 2017. — Kirsty Wigglesworth/AP/SIPA

C’est sans doute le plus beau jour de sa vie. Pippa Middleton, qui avait fait sensation au mariage de sa sœur Kate avec le prince William en 2011, est arrivée samedi au bras de son père à l’église St Mark d’Englefield, à Londres, pour épouser le financier James Matthews.

Si elle avait fait tourner les têtes en apparaissant moulée dans une robe signée Alexander McQueen au mariage royal de sa sœur suivi à la télévision par près de deux milliards de personnes, c’est dans une traditionnelle robe de dentelle blanche avec un décolleté de dos en forme de cœur et un col cheminée, signée du créateur britannique Giles Deacon, qu’elle est arrivée avec son père Michael à bord d’une Jaguar décapotable de 1951 dans cette petite église du Berkshire, sa région natale.

Pippa Middleton à bord d'une Jaguar décapotable de 1951, le 20 mai 2017.
Pippa Middleton à bord d'une Jaguar décapotable de 1951, le 20 mai 2017. - Kirsty Wigglesworth/AP/SIPA

L’y attendait son futur mari, James Matthews, un riche gestionnaire de fonds d’investissement, ancien pilote de course professionnel et héritier du titre écossais de Laird of Glen Affric, avec qui elle s’était fiancée le 17 juillet 2016.

Le prince Harry, vu sans sa petite amie, l’actrice américaine Meghan Markle, est arrivé avec son frère le prince William, dont la femme Kate, en robe et chapeau vieux rose, était photographiée avec leur fils le prince George, trois ans, et leur fille la princesse Charlotte, deux ans, tous deux enfants d’honneur.

Le prince William et son frère Harry, le 20 mai 2017.
Le prince William et son frère Harry, le 20 mai 2017. - Justin Tallis/AP/SIPA
Kate Middleton, en robe et chapeau vieux rose, le 20 mai 2017.
Kate Middleton, en robe et chapeau vieux rose, le 20 mai 2017. - Justin Tallis/AP/SIPA

Etaient également présents le champion de tennis suisse Roger Federer et son épouse ainsi que la princesse Béatrice de York, cousine des princes William et Harry.

Une reconnaissance surprenante

Née le 6 septembre 1983, Pippa a passé ses premières années à Amman, en Jordanie, où son père Michael Middleton travaillait pour British Airways. Elle a ensuite fréquenté une série d’écoles privées élitistes, une fois revenue au Royaume-Uni. Diplômée de l’université d’Edimbourg en littérature anglaise, elle a rejoint les cercles mondains et festifs de Londres.

Et quand sa sœur a épousé le futur roi, Pippa a eu le meilleur second rôle possible en apparaissant au balcon du palais de Buckingham avec la famille royale. Son allure tonique et sa chute de reins avaient conduit des centaines de milliers de personnes à rejoindre sur Facebook la « Pippa Middleton Ass Appreciation Society » (la société des fans des fesses de Pippa Middleton) qui compte toujours 200.000 fans, six ans après l’événement.

« C’est surprenant d’obtenir une reconnaissance mondiale, si on peut l’appeler comme cela, avant l’âge de 30 ans grâce à votre sœur, votre beau-frère et votre derrière », avait commenté la principale intéressée. Si elle a semblé au départ apprécier l’attention publique, elle a vite été confrontée aux aléas de la célébrité quand un tabloïd a publié des photos d’elle seins nus lors de vacances familiales en 2006.

Mondaine de Londres

Pippa Middleton a travaillé à mi-temps pour l’entreprise familiale de farces et attrapes avant de publier un livre sur l’organisation de soirée en 2012 pour lequel elle aurait reçu 400.000 livres (475.000 euros) d’à-valoirs. L’ouvrage, intitulé Celebrate, a été largement moqué pour offrir des conseils évidents comme par exemple, dans le cas où l’on fait chauffer du lait, « de bien faire attention de ne pas le laisser déborder ».

En 2016, son livre de recettes saines, Heartfelt, pour une œuvre caritative, a suscité moins de commentaires. Régulièrement invitée dans les loges du tournoi de tennis de Wimbledon, elle reste très active dans les réseaux mondains de la capitale. Elle avait précédemment fréquenté l’ancien joueur de cricket de l’équipe d’Angleterre Alex Loudon et le courtier en Bourse Nico Jackson.