Festival de Cannes: Winnie Harlow fait sensation... Victoria Abril récidive...

LE FIL DES STARS Retrouvez toute l’actualité des stars à Cannes sur « 20 Minutes »...

F.R.

— 

La top model Winnie Harlow au Festival de Cannes, le 18 mai 2017.
La top model Winnie Harlow au Festival de Cannes, le 18 mai 2017. — Thibault Camus/AP/SIPA

Vendredi 19 mai 2017

Priscilla Betti, comme une starlette

Niçoise, Priscilla Betti est un peu la locale de l’étape sur la Croisette.

Entre photoshoot sur la plage et montée des marches, la chanteuse (qui a aussi joué la comédie entre autres dans la série Chante !) a joué les festivalières ce jeudi, habillée en Christophe Guillarmé.

Un moyen de s’évader, un peu, avant de poursuivre son marathon promo pour la sortie de son nouvel album, La Vie sait, qui sort ce vendredi.

Priscilla Betti au Festival de Cannes, le 18 mai 2017.
Priscilla Betti au Festival de Cannes, le 18 mai 2017. - Jean-Marc Haedrich/SIPA


La récidiviste Victoria Abril prise en flag’par la brigade du style

En mai, fais ce qu’il te plaît. Dont acte pourVictoria Abril qui n’est pas passée inaperçue mercredi sur le tapis rouge en préambule de la cérémonie d’ouverture. Jeudi, l’actrice espagnole est arrivée sur le plateau de Canal + de Cannes avec un look à peine plus sobre que la veille.

« C’est une « wafricaine », a expliqué l’égérie d’Almodovar à Lorie Cholewa et Laurent Weill. Un kimono [« wa »] fait à Kyoto avec des tissus africains. » Sur Twitter, Victoria Abril a ensuite posté une photo d’elle vêtue d’une robe fleurie plus classique, toujours avec un maquillage rappelant les parures Masaï.

« Ha ha ha ! Merci beaucoup pour tes messages ! Bisous à tous ! », a-t-elle écrit, sans doute pour répondre aux réactions des internautes sur ses choix vestimentaires.

Le glamour d’Harlow

Elle contribue à faire évoluer les canons de beauté. Atteinte de vitiligo, Winnie Harlow fait son petit bonhomme de chemin dans le mannequinat.

Celle qui a tourné dans un clip d’Eminem entre deux défilés et des campagnes pour Diesel ou Desigual a monté les marches pour assister à la projection du film russe Faute d’amour. Dans une robe au bleu lumineux, elle a marqué les esprits et prouvait qu’il y a mille manières d’être glamour.