VIDEO. Le frère de Paris Hilton est mis sous tutelle

ETATS-UNIS Conrad Hilton a dû se plier à la décision du juge…

20 Minutes avec agences

— 

Conrad Hilton aux bras de Kyle Richards
Conrad Hilton aux bras de Kyle Richards — Winston Burris/WENN.com

Conrad Hilton était en centre de détention depuis ce week-end à Los Angeles et le juge a décidé de le relâcher ce mercredi, mais sous plusieurs conditions comme le rapporte TMZ. Le frère de Paris Hilton doit tout d’abord s’acquitter d’une caution fixée à 90.000 dollars, et surtout, il ne peut être libre que s’il est placé sous la tutelle de son père, Rick Hilton.

Les conditions ne s’arrêtent pas là. Conrad Hilton va retrouver une liberté toute relative, puisque le juge lui a ordonné d’entrer en centre de soins afin d’évaluer son état mental.

>> A lire aussi : Conrad, le frère de Paris Hilton, a encore été arrêté

Le jeune homme n’a pas non plus le choix de l’établissement. Le juge l’a envoyé au Menninger Hospital de Houston.

Quelques excuses, mais…

Pendant l’audition au tribunal, Conrad Hilton a perdu son sang-froid, comme le rapportent les journalistes de TMZ présents dans la salle ce mercredi. Il a lancé « So fucking gay », soit « tellem*nt gay putain » en français, en plein tribunal.

A la fin de l’audience néanmoins, à en croire la publication, il a quelque peu retrouvé son calme. « Je m’excuse envers la Cour et pour tout le manque de respect que j’ai eu envers la Cour. Je ne suis pas obsédé par les prostituées et je suis désolé », rapporte TMZ.

Conrad Hilton était entendu pour avoir emprunté le véhicule, sans en avoir demandé l’autorisation au préalable, de Rick Salomon, le père de son ex, Hunter Daily Salomon. Il a subtilisé la voiture afin de se rendre chez la mère de son ancienne petite amie, E.G. Daily, alors qu’il est sous le coup d’une mesure d’éloignement obtenue par Hunter Daily Salomon en 2015. A l’époque, elle avait fait appel à la justice pour tenir Conrad Hilton à bonne distance, car il était venu chez elle en menaçant de se suicider et allait régulièrement voir sa mère pour lui expliquer qu’il voulait épouser la jeune femme.