Pamela Anderson se fait l’avocate de Julian Assange

PEOPLE La comédienne a évoqué sa « relation particulière » avec le lanceur d’alerte dans un poème politique…

20 Minutes avec agences
L'actrice et activiste Pamela Anderson à Santa Monica
L'actrice et activiste Pamela Anderson à Santa Monica — WENN

Au fil de ses poèmes, Pamela Anderson a du mal à dissimuler les sentiments qu’elle ressent pour Julian Assange. La comédienne rend régulièrement visite au fondateur de WikiLeaks, qui essaie d’échapper à une extradition en Suède, où il est accusé de viol, en ayant trouvé refuge à l’ambassade équatorienne de Londres.

Depuis qu’elle a rencontré le lanceur d’alerte, elle ne tarit pas d’éloge à son propos, au point de lui dédier régulièrement des poèmes sur son site.

Aujourd’hui, elle s’est directement adressée aux gouvernements britannique et américain sur son site Web en leur expliquant que la relation qu’elle entretient avec Julian Assange pourrait leur servir pour organiser une refonte saine de leurs relations diplomatiques, y compris avec la France. « J’ai quelques conseils pour Trump et May à propos des relations particulières – basés sur ma propre relation avec Julian Assange, a-t-elle écrit. A propos de la liberté d’expression et de la démocratie. Et la France peut vous rejoindre pour un plan à trois. Les élections anglaises imminentes ont mis un coup de chaud aux Etats-Unis, alors les Français, profitez de cette opportunité pour discuter romantiquement de politique. C’est une lutte romantique. »


Pamela Anderson et la politique étrangère

Ces derniers temps, Pamela Anderson semble résolue à prendre le destin du monde en main. Après avoir apporté son soutien à Jean-Luc Mélenchon avant le premier tour de l’élection présidentielle qui a vu la défaite du candidat des Insoumis, elle en remet une couche dans son poème qui est un vibrant appel à un meilleur fonctionnement du monde. « Les Etats-Unis espionnent le Royaume-Uni (lisent les e-mails, écoutent les appels téléphoniques), a-t-elle ajouté. Sachez faire la part des choses, comme dans n’importe quelle relation. Le Royaume-Uni devrait avoir une politique étrangère propre, sans se soucier de cette relation particulière. Leur relation se baserait sur une refonte de leurs politiques domestiques et de leur relation au reste du monde. »

Un engagement surprenant, visiblement motivé par les sentiments que lui inspirent Julian Assange, à qui elle avait déjà dédié un poème bien plus direct baptisé My Julian. « Julian Assange est l’homme le plus intelligent, intéressant et informé du monde. Oui, je le trouve plutôt sexy », avait-elle publié le mois dernier dans une déclaration enflammée. Drôle d’histoire d’amour à suivre, donc…