Gisele Bündchen et son mari prennent leurs distances avec Donald Trump

POLITIQUE Le joueur de football s'est fait porter pâle alors que son équipe était accueillie à la Maison Blanche…

20 Minutes avec agences

— 

La top Gisele Bündchen à New York
La top Gisele Bündchen à New York — WENN

Gisele Bündchen n’est pas une grande fan de Donald Trump. Comme le rapporte le Washington Post, la top-modèle brésilienne a récemment partagé sur Twitter un lien vers une marche dénonçant les prises de positions du nouveau président. « Le 29 avril à Washington D.C marchez pour le climat, le travail et la justice. Pour tout changer, nous avons besoin de tout le monde », pouvait-on lire. Peu de temps après, Gisele Bündchen a supprimé son message et la publication soupçonne que ça ait à voir avec son mari : Tom Brady.

Le jour où la top-modèle a publié ce tweet, Tom Brady était attendu à la Maison Blanche avec son équipe de football, les Patriots, qui a remporté le Super Bowl. Sauf que le joueur n’est pas venu. Dans un communiqué, il a expliqué son absence en expliquant qu’il doit s’occuper de problèmes familiaux. Comme le précise le Boston Herald, il a passé la journée avec sa mère qui se bat contre un cancer.

« Je suis tellement heureux et enthousiaste que notre équipe soit honorée aujourd’hui à la Maison Blanche. Notre équipe a accompli quelque chose de très spécial dont nous sommes tous fiers et dont nous serons fiers pour les années à venir. Merci au Président d’avoir organisé ces célébrations et d’avoir soutenu notre équipe d’aussi longtemps que je m’en souvienne. À la lumière de certains événements récents, je suis incapable d’assister à la cérémonie d’aujourd’hui, car je m’occupe de problèmes familiaux personnels », a précisé le mari de Gisele Bündchen.

>> A lire aussi. Super Bowl: Un journaliste pique le maillot de Tom Brady, le FBI enquête et résout l'affaire

Des positions divergentes

Gisele Bündchen a régulièrement manifesté son opposition à Donald Trump, à sa façon. Après la mise en place de son décret controversé sur l’immigration en février dernier, la top brésilienne avait posté une photo sur Instagram en légende de laquelle elle avait indiqué : « La beauté de la race humaine est dans sa diversité. Nous sommes tous connectés et nous sommes tous plus forts quand nous sommes ensemble. Il n’y a que les ego, les croyances et les peurs pour nous séparer. »

De son côté Tom Brady a été plus ambigu sur ses positions. En décembre 2015, dans une interview à la radio WEEI, il avait expliqué Donald Trump était un ami et qu’il soutenait ses amis. Le quarterback s’est par la suite fait beaucoup plus discret.