Les stars américaines se font recadrer pour leur utilisation des réseaux sociaux

MUSIQUE Kim Kardashian, Gigi Hadid et les autres vont devoir être plus explicites lorsqu’il s’agit d’une publicité…

20 Minutes avec agences

— 

Kim Kardashian
Kim Kardashian — Nicky Nelson/WENN.com

Le business (juteux) des posts commerciaux sur les réseaux sociaux va être bien plus encadré aux Etats-Unis à partir de maintenant, et ça ne va pas forcément plaire au clan Kardashian ni aux autres célébrités aux millions d’abonnés.

>> A lire aussi : Selena Gomez, Taylor Swift et Ariana Grande ont cassé Instagram en 2016

Que ce soit les Instagrameurs ou les stars, il est facile, lorsqu’on est suivi par des millions de gens, d’attirer les marques et de se laisser à son tour séduire par les propositions de leur service marketing sans pour autant le signaler à ses abonnés. C’est là que le bas blesse pour l’America’s Federal Trade Commission (FTC), l’agence gouvernementale indépendante qui contrôle les pratiques commerciales des entreprises et s’inquiète du droit des consommateurs.

La commission s’est penchée sur l’activité des stars et autres influenceurs sur Instagram en particulier et a découvert qu’ils ne respectaient pas la loi. Comme le révèle The Cut, le fait de ne pas préciser qu’il s’agit d’un post rétribué – donc une publicité – est contraire à la législation en vigueur et peut par conséquent induire le consommateur en erreur.

Du beau linge

Au total, la FTC a épinglé plus de 90 célébrités contrevenant à la loi condamnant les publicités déguisées. Parmi celles-ci, on retrouve tout le clan Kardashian/Jenner sans exception, mais aussi leurs amies, dont Gigi et Bella Hadid.

La télé-réalité n’a pas l’apanage des petits arrangements publicitaires déguisés, puisque la comédienne Blake Lively est également citée ainsi que les actrices de la série Pretty Little Liars, Shay Mitchell et Lucy Hale, mais aussi l’Oscarisée Anne Hathaway.

Dans la musique également, les artistes vont devoir faire plus attention à partir de maintenant. Louis Tomlinson et Niall Horan, des One Direction, ont apparemment omis de préciser les publications pour lesquelles ils ont été rétribués. Il en va de même pour Drake, A$AP Rocky ou encore Pharrell Williams et Jennifer Lopez.

View this post on Instagram

🌺

A post shared by champagnepapi (@champagnepapi) on

La mode n’est pas en reste, puisque Irina Shayk, Naomi Campbell ou encore Heidi Klum ont elles aussi oublié de mentionner que certains posts étaient en fait de la publicité pure. Victoria et David Beckham sont également nommés dans la liste diffusée par The Cut. L’ancienne star de Manchester United et du PSG n’est cependant pas le seul sportif, puisque Zlatan Ibrahimovic s’est aussi fait épingler.

I've picket my winners. Check out @vitaminwell!

A post shared by IAmZlatan (@iamzlatanibrahimovic) on

Tout ce petit monde a reçu une lettre d’avertissement concernant leurs pratiques sur les réseaux sociaux, en leur rappelant la Section 5 du FTC Act ainsi que l’amende de 40.000 dollars si cette loi n’est pas respectée. A noter cependant que, d’après le très sérieux magazine Forbes, Kim Kardashian, par exemple, peut prétendre à un cachet de 300.000 dollars pour une seule photo publiée sur Instagram.