Charlotte Gainsbourg a dit non à la chirurgie grâce à son père

CINEMA Il a cité Juliette Gréco pour la démotiver…

20 Minutes avec agences

— 

Charlotte Gainsbourg à Los Angeles
Charlotte Gainsbourg à Los Angeles — Adriana M. Barraza/WENN.com

Plus jeune, Charlotte Gainsbourg détestait son nez. A tel point qu’elle voulait à tout prix passer sous le bistouri pour le faire raccourcir et le rendre moins proéminent. « Je voulais me refaire le nez. Je détestais mon nez. Il me faisait tellement honte », a-t-elle confié dans The Cut.

Sunday is family day. #thestylecourieriloilo #gainsbourg #sunday

A post shared by The Style Courier Iloilo (@thestylecourier) on

Cependant, elle n’y a pas touché et ce, pour une bonne raison. Serge Gainsbourg l’en a vivement déconseillée. « Il m’a dit que ça serait la pire erreur (de faire une rhinoplastie) et que Juliette Gréco avait avant un merveilleux grand nez, mais elle a fait de la chirurgie et ce n’était plus elle après. Ce n’était plus la même personnalité. Alors bien, un grand nez (rires) », a-t-elle expliqué.

Il a eu du pif

Comme le confie Charlotte Gainsbourg, pour son père, le nez ne devrait jamais être modifié. « Mon père disait toujours qu’un grand nez, c’est ce qui donne du caractère », précise-t-elle. Résultat, au lieu de passer par la case chirurgie, elle a appris à aimer ce qu’elle détestait chez elle. « Je suis pleine de défauts ! Quand vous n’avez pas un visage parfait, vous devez arriver à faire la paix avec ça. Alors vous commencez à comprendre que certaines choses que vous ne trouviez pas attirantes, et bien vous pouvez mettre l’accent dessus. Ça deviendra attirant », a ajouté Charlotte Gainsbourg.

Bien lui en a pris, puisqu’aujourd’hui, Charlotte Gainsbourg est l’égérie de plusieurs créateurs aujourd’hui et ce nez qu’elle voulait cacher ne l’a pas empêchée de faire une carrière exemplaire au cinéma.