Ian McKellen évoque son homosexualité dans un court-métrage

PEOPLE Il évoque notamment sa jeunesse, pendant laquelle il ne pouvait pas faire son coming-out… 

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur britannique Ian McKellen
L'acteur britannique Ian McKellen — WENN

Ian McKellen, comédien reconnu dans le monde entier, n’a plus aucun mal à évoquer son homosexualité. Hollywood se montre en effet aujourd’hui, dans sa majorité, d’un grand soutien envers la cause LGBT. Mais les choses n’ont pas toujours été aussi simples.

Not the most difficult door I've had to open. Visiting the Forbidden City in Beijing

A post shared by Ian McKellen (@ianmckellen) on

Dans un court-métrage réalisé par Joe Stephenson dans le cadre de l’exposition Queer British Art 1861-1967 de la Tate Britain, l’acteur évoque sa jeunesse, durant laquelle il se sentait contraint de cacher ses préférences sexuelles. « Les gays, les homosexuels, menaient leur vie aussi secrètement que possible, dit-il. Personne n’avait fait son coming out. Personne. »

>> A lire aussi : Ian McKellen se moque de Donald Trump

Ian McKellen « rougissait intérieurement » lorsqu’on évoquait ses potentielles petites amies, car il n’en « voulait pas ».

Bien dans sa peau

L’acteur a finalement fait son coming out en 1988, lors d’une interview donnée à la BBC. Il n’a toutefois jamais souhaité lutter contre son homosexualité, qu’il trouvait « très naturel [le] », même s’il avait « conscience que ça ne coïncidait pas exactement avec ce que tous les autres faisaient ».

Pouvoir s’assumer en toute liberté, c’est d’ailleurs en partie ce qui l’a poussé à vouloir percer dans le cinéma. « Je crois que l’une des raisons pour lesquelles j’étais heureux de devenir un acteur professionnel, c’est parce que je me disais que j’allais rencontrer des personnes gays. C’était une manière facile de faire ça ».

Il encourage par ailleurs les jeunes homosexuels à ne pas se cacher. « Si je parle de mon homosexualité, c’est parce que je veux que les enfants d’aujourd’hui assument leur sexualité, ajoute-t-il dans le film de 4 minutes. Soyez-en conscient, réfléchissez-y, posez-vous des questions, parlez-en, assumez-le parce que ça vous définit beaucoup. »