Le prince Harry poursuit le combat de sa mère contre les mines terrestres

PEOPLE Il lutte lui aussi contre les mines antipersonnel…

20 Minutes avec agences

— 

Le prince Harry lors de la réception organisée au palais de Kensington pour le Landmine Free 2025
Le prince Harry lors de la réception organisée au palais de Kensington pour le Landmine Free 2025 — WENN

Le prince Harry est très engagé en faveur de l’éradication des mines antipersonnel, un combat engagé par sa mère, la princesse Diana, en son temps. Il était ainsi présent lors d’une réception pour le programme Landmine Free World 2025, qui vise à débarrasser le monde des mines terrestres d’ici huit ans.

Dans son discours, le prince Harry a évoqué le voyage qu’avait fait sa mère en août 1997, en Bosnie. Sur place, elle avait rencontré deux hommes, un Musulman et un Serbe, qui tous deux avaient perdu leurs jambes à cause d’une mine antipersonnel. « Elle a partagé leur histoire avec le monde et a aidé à monter des campagnes avec des gens qui sont pour beaucoup présents ce soir (…) Ces deux jeunes hommes, Malic et Zarko, sont maintenant des adultes et ils sont avec nous. 20 ans après, ils se battent toujours avec leurs blessures physiques et émotionnelles et le coût élevé des prothèses », a déclaré le Prince Harry comme le rapporte eonline.com.

>> A lire aussi : Prince Harry: Des fiançailles cet été avec l'actrice américaine Meghan Markle?

Une promesse à tenir

Le prince Harry a ensuite appelé le public à se joindre à lui pour l’aider à poursuivre le combat de sa mère, décédée le 31 août 1997. Pour convaincre son auditoire, il a fait appel à des chiffres, en expliquant qu’il faudrait 100 millions d’euros supplémentaires par an pour nettoyer des pays comme le Cambodge, le Sri Lanka ou l’Afghanistan. « C’est le coût d’une star qui signe pour une équipe de football professionnelle », a-t-il souligné.

« Quand ma mère a dit au revoir à Zarko ce mois d’août-là, quelques semaines avant sa mort, elle lui a dit qu’on ne l’oublierait pas. S’il vous plaît, aidez-moi à tenir sa promesse faite à Zarko et Malic », a également déclaré le Prince Harry.