Le chanteur de UB40, Ali Campbell a arrêté l’alcool grâce à l’hypnose

TECHNIQUE Le chanteur de UB40 buvait beaucoup…

20 Minutes avec agences

— 

Ali Campbell lors d'un concert à la Hague en juin 2015
Ali Campbell lors d'un concert à la Hague en juin 2015 — WENN

Ali Campbell, le chanteur de UB40, souffrait d’un rapport problématique à l’alcool, qu’il avait bien l’intention de traiter.

Pour s’en débarrasser, le musicien a tout simplement eu recours… à l’hypnose. C’est ce que la star a révélé en se prêtant au jeu du questionnaire santé du Dailymail.co.uk. « Je me suis toujours soucié de mon poids, surtout parce que je suis un gros buveur, a déclaré le Britannique. J’ai été hypnotisé il y a 15 ans et j’ai suivi une thérapie par aversion, où je devais visualiser une pinte de bière géante devenir de plus en plus affreuse. »

>> A lire aussi : « Stars sous hypnose » : Polémique après une séquence jugée raciste envers la communauté asiatique

D’autres penchants à contrer

Depuis qu’il a suivi cette thérapie, Ali Campbell a perdu du poids et est incapable de boire une blonde, même s’il avoue se laisser tenter par une Guiness de temps à autre.

Le leader du groupe de reggae britannique a par ailleurs expliqué qu’il souffrait encore de dépression saisonnière, et qu’il luttait contre sa nature flemmarde en faisant du vélo d’appartement quand il regardait la télé. Souffrant d’un diabète de type 2, il fait aussi attention à son alimentation.