Bob Dylan se sent seul après la mort de ses amis

MUSIQUE C'est la fin d’une époque….

20 Minutes avec agences

— 

Bob Dylan sur scène
Bob Dylan sur scène — WENN

Au long de sa carrière d’artiste, Bob Dylan a croisé la route d’un grand nombre de légendes, dont beaucoup sont malheureusement parties aujourd’hui.

View this post on Instagram

RIP chuck berry

A post shared by Bob Dylan™ (@robertallenzimmerman) on

Interrogé par l’auteur Bill Flanagan dans une interview diffusée sur son site officiel, Bob Dylan s’est confié sur la disparition récente de ses amis, comme Muhammad Ali, Leonard Cohen, Leon Russell ou encore Merle Haggard. « Nous étions comme des frères, nous vivions dans la même rue et ils ont tous laissé des espaces vides, qu’ils avaient l’habitude de fréquenter », a révélé le chanteur.

Des personnalités regrettées

Bob Dylan s’était précédemment exprimé sur Muhammed Ali, un homme à qui il reconnaissait les meilleures qualités. « Si on mesure la grandeur à la capacité de rendre heureux le cœur de chaque être humain sur terre, alors, il était réellement le meilleur. Sous tous les aspects, il était le plus courageux, le plus gentil et le meilleur des hommes », avait-il confié à propos du boxeur.

Amy Winehouse, disparue en 2011, faisait également partie des personnes que le chanteur appréciait particulièrement. « Elle était la dernière vraie individualiste sur terre », a-t-il confié au cours de l’interview.

>> A lire aussi : Bob Dylan s’expose à Londres

Et alors que Bob Dylan y a notamment évoqué sa rencontre avec Frank Sinatra, il a aussi fait allusion à la session studio qui ne s’est pas faite avec le roi du rock’n’roll, Elvis Presley, l’interprète de I Want You lui ayant tout simplement fait faux bond avec les Beatles. « Il [Elvis] est bien venu, c’est nous qui ne sommes pas venus », a-t-il révélé.

View this post on Instagram

Happy birthday my lord #georgeharrison

A post shared by Bob Dylan™ (@robertallenzimmerman) on