Claude Sarraute a dû vendre une toile de grande valeur pour se renflouer

PEOPLE La journaliste, auteure et chroniqueuse a expliqué à « VSD » qu’elle avait eu récemment de gros problèmes d’argent…

F.R.

— 

Claude Sarraute en mai 2007, à Cannes.
Claude Sarraute en mai 2007, à Cannes. — VALERY HACHE / AFP

Le grand public la connaît pour ses participations aux émissions de son ami Laurent Ruquier. Claude Sarraute, qui s’est dévoilée dans un livre paru il y a quelques mois, Encore un instant, s’est aussi confié à VSD. Elle a notamment révélé qu’elle rencontrait d’importants soucis financiers. « J’ai été récemment aux abois. J’ai dû vendre un tableau de Zao Wou-Ki, d’une grande valeur », a-t-elle raconté. Pour ne pas s’appesantir sur son sort, elle a poursuivi sur le ton de la plaisanterie : « Si mes enfants m’emmerdent trop, je mettrai mon appartement en viager. (…) J’imagine leurs têtes ! »

« Tout fout le camp ! »

Claude Sarraute, qui fêtera bientôt ses 90 ans, confie qu’elle « aime bien » la vieillesse mais avance, dans la même interview qu’il lui arrive « de penser au suicide ». « Ce n’est pas la mort qui me fait peur, c’est le grand âge. Tout fout le camp ! Je suis menacée par le déam­bu­la­teur et je vois arriver le fauteuil roulant ! Heureusement, il y a encore la tête qui marche. », conclut-elle.